• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • VALERIE SMITH DIT N’AVOIR PAS PROFÉRÉ UNE INJURE RACIALE

VALERIE SMITH DIT N’AVOIR PAS PROFÉRÉ UNE INJURE RACIALE

Valerie Smith, de Southampton, a défendu son utilisation du terme « Niggers ».

Une femme qui souhaite travailler pour un bureau local à Eastern Long Island a utilisé le terme « Niggers » lors d’un appel à la police l’été dernier et a récemment déclaré qu’elle devrait être autorisée à utiliser ce terme.
Valerie Smith, qui occupe un siège au Southampton Village Board, a appelé la police en août et leur a dit que « beaucoup de « Niggers » – nègres – étaient à l’extérieur en train de boire la Henessy .
Lorsque 27east.com lui a rappelé son utilisation de l’injure raciale « Niggers » , Smith a admis l’utiliser et a répété le terme plusieurs fois tout au long de l’entretien.
Elle a dit aux journalistes que son utilisation de «Niggers» n’était pas grave, ainsi que l’avait dit Eddie Murphy, qui, selon elle, a fait une carrière en utilisant le terme. L’aspirante politicienne a ajouté qu’elle avait entendu le mot « Niggers » tout au long de la jeunesse.
« Maintenant, tout d’un coup, je ne peux pas l’utiliser ? » Dit Smith à la sortie. « Désolé, je vis dans un quartier noir, je suis venu ici et je n’ai pas vu de couleur ».
Smith a continué à se décrire comme un «pionnier» qui a transformé son quartier, autrefois une « décharge infestée de rongeurs », en une «oasis».
« Lorsque vous êtes un pionnier comme moi, ce n’est pas facile », a-t-elle souligné. « Je suis la seule personne blanche qui possède et vit dans cette rue ».
Smith a acheté sa maison dans le quartier de Hillcrest – qui est essentiellement habité par les afro-américains – elle dit avoir appelé la police entre 100 et 200 fois, généralement pour signaler le bruit, le stationnement illégal et la consommation publique.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook