• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • USA/Ohio : Après 23 ans passés injustement en prison, il reçoit un dédommagement de 1,3 million dollars

USA/Ohio : Après 23 ans passés injustement en prison, il reçoit un dédommagement de 1,3 million dollars

Une ville et un comté de l’Ohio ont accepté de verser 1,3 million de dollars à un homme qui a passé 23 ans en prison pour une déclaration de culpabilité de meurtre de 1995 qui a été annulée lorsque des preuves ADN ont indiqué un autre suspect. Mardi, le conseil de comté a accepté la sentence pour dommages-intérêts impliquant Evin King, un afro-américain âgé de 62 ans, qui avait été faussement déclarée coupable en 1994 pour le meurtre de Crystal Hudson, avec qui il était en couple à l’époque, rapporte Cleveland.com.

Victime d’un complot

L’année dernière, il avait intenté une action en justice, affirmant qu’une grande partie de sa vie avait été étouffée par sa peine purgeant une peine qu’il n’avait pas commise. Dans le cadre de cet accord, M. King recevra 750 000 de dollars du comté, tandis que la ville de Cleveland paiera 550 000 USD de dommages et intérêts.

Au cours du procès, il a été découvert que l’ADN de King ne correspondait pas au sperme contenu dans le corps de Hudson et qu’il n’existait pas de preuves matérielles le liant au crime. Il y avait aussi un manque de technologie pour aider à effacer son association avec le crime. Son équipe d’avocats a maintenu que les détectives et le coroner du comté à l’époque, Elizabeth Balraj, avaient conspiré pour inculpé King à cette affaire.

Ils ont déclaré que la police avait falsifié des déclarations selon lesquelles Evin King aurait avoué savoir où se trouvait un blouson en cuir, ce qui prouverait et impliquerait qu’il connaissait en quelque sorte l’emplacement du corps de Hudson, selon le procès.

M. King a ajouté qu’ils avaient également forcé les aveux des jeunes enfants d’Hudson. La plainte indique également que les employés du bureau du coroner ont également « fabriqué de fausses opinions, totalement dénuées de fondement pour la science contemporaine et les preuves matérielles », selon le rapport du procès.

Acquitté et réhabilité

En 1995, Hudson a été retrouvée morte dans un placard à l’intérieur de son appartement. King a par la suite été reconnu coupable de son meurtre et condamné à la prison à vie, mais était admissible à une libération conditionnelle après 15 ans.

Le cas de King a été pris en compte par le projet Ohio Innocence en 2009. Grâce à leur aide, les cellules de la peau et le sperme trouvés sur Hudson ont été testées et ont révélé qu’ils ne correspondaient pas à l’afro-américain. En avril 2017, le juge Brian Corrigan de Common Pleas a annulé la déclaration de culpabilité de meurtre et l’affaire a ensuite été classée sans préjudice par les procureurs. Evin King a été libéré le même jour.

Les responsables de la ville de Cleveland et du comté de Cuyahoga affirment qu’ils ne sont pas responsables des réclamations formulées dans le procès et que l’accord de règlement dit également qu’ils nient toute responsabilité, selon Cleveland.com.

Stéphane BAI

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook