• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • USA : SANS ABRI, IL FINIT MAJOR DE SA PROMO ET DÉCROCHE 50 BOURSES D’ÉTUDES

USA : SANS ABRI, IL FINIT MAJOR DE SA PROMO ET DÉCROCHE 50 BOURSES D’ÉTUDES

Sans domicile fixe, Tupac Mosley, un lycéen de 17 ans originaire de Memphis, dans l’État américain de Tennessee, réussit l’exploit de finir major de sa promotion et décroche 50 bourses d’études d’une valeur totale de 3 millions de dollars.

Un véritable  »rêve américain »

Lors de son discours de remise des diplômes, Mosley a tenu à inspirer ses camarades de classe du lycée de Raleigh Egypt et à leur dire que rien n’est impossible, et qu’ils pourraient eux aussi surmonter les obstacles auxquels ils sont confrontés s’ils croient en eux-mêmes. « Ne laissez jamais votre situation actuelle, quelles que soient les circonstances dans lesquelles vous vivez, être une montagne impossible à gravir », a-t-il déclaré.

Après le chaos qui régnait dans son monde à la mort de son père en 2017, le jeune Mosley conserva malgré tout son rendement de 4,3 GPA. Sa famille a connu des difficultés financières et, en février dernier a été contrainte de s’installer dans un logement temporaire.

« Après le décès de mon père, nous avons pris du retard sur nos factures et nous avons été expulsés de notre maison le 21 février de cette année », a-t-il expliqué. « Donc, nous sommes allés dans différents foyers jusqu’à présent et nous avons été bénis d’avoir For The Kingdom (un camping et une organisation à but non-lucratif, NDLR)».

À la fin de ses études au lycée Raleigh Egypt à Memphis, Tupac a remercié son directeur et a également rendu hommage au directeur de For the Kingdom, où la famille a été autorisée à rester après avoir déménagé. Grâce à un environnement familial stable, Mosley a pu se concentrer sur ses études. Le jeune lycéen y a reçu de l’aide de ses professeurs et son directeur, et reconnait que son succès est le fruit d’un effort collectif. « Je savais que je devais les rendre fiers », a-t-il confié.

Le produit d’un « réseau de soutien »

« Ils m’ont donné le courage de continuer et de ne jamais abandonner », a affirmé le jeune homme de 17 ans qui a confié que dormir sur le sol de motels était l’un des points les plus bas de sa vie, mais qu’il a continué à s’appliquer à l’école. Une chose qui n’aurait peut-être pas été possible sans son « réseau de soutien » qu’il a tenu à remercier pour le rôle que celui-ci a joué dans sa réussite.

Malgré les difficultés personnelles auxquelles il était confronté, Tupac Mosley restait en tête des performances scolaires de la classe. Sa conseillère d’orientation Lee-anne Cox, qui l’a aidé dans ses demandes de bourse et de candidature au collège, dit qu’elle est extrêmement fière de lui. « Je suis conseillère d’orientation depuis onze ans et il est le premier étudiant à avoir eu une telle réaction », a-t-elle déclaré. « Il est naturellement intelligent et incroyablement doué, mais tout était dû à sa persévérance ».

Mais Tupac, qui a emménagé dans son propre appartement cette semaine, a déclaré qu’il souhaitait rester près de ses amis et de sa famille, même s’il dispose aujourd’hui d’un choix de près de 40 universités. « J’ai un système d’assistance incroyable ici », a-t-il expliqué. « Ils m’ont aidé à atteindre cet objectif, alors je resterai ici, près d’eux ».

Tupac a accepté l’offre de fréquenter l’université d’État du Tennessee pour y étudier, à l’automne prochain, l’ingénierie électrique.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook