• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • UNE MARTINIQUAISE DEMANDE AUX PROFESSEURS D’ENSEIGNER LA VÉRITÉ SUR VICTOR HUGO

UNE MARTINIQUAISE DEMANDE AUX PROFESSEURS D’ENSEIGNER LA VÉRITÉ SUR VICTOR HUGO

« Que serait l’Afrique sans les blancs ? Rien, un bloc de sable, la nuit, la paralysie, des paysages lunaires. L’Afrique n’existe que parce que l’homme blanc l’a touchée. » (Victor Hugo, extrait du discours sur l’Afrique en mai 1879). Un discours qui interpelle et qui trouve une résonance sans particularité aucune, 138 ans plus tard une étrange résonance… « Non, La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord ». Déclaration de François Fillon dimanche 28 août 2016, à Sablé-sur-Sarthe.

Le racisme s’est répandu comme une traînée de poudre dans toute l’Europe et a permis l’éclosion et le succès des partis d’extrême droite. Et pourtant, cela ne date pas d’hier. Mais au même titre que ces grands noms de la littérature, de la politique et de la philosophie qui ont marqué l’histoire de leurs empreintes, ils ont fait preuve d’un racisme exacerbé à l’encontre des « races » qu’ils estiment être inférieurs. L’un d’entre eux Victor Hugo dont André Breton a dit de lui un jour qu’il était « surréaliste quand il n’était pas bête ». Surréaliste, bête mais aussi raciste. Restons sur le terme « raciste ».

Les écoles que se soient en France ou à l’étranger ne cessent de nous enseigner et à citer les œuvres de Victor Hugo. Néanmoins, ils ne précisent jamais les penchants racistes de ce dernier.

En effectuant des recherches, Alexane, 17 ans, une lycéenne martiniquaise l’a découvert et demande aujourd’hui que l’on épure les écrits de Victor Hugo jugés par elle, « racistes ». Elle appelle également l’Éducation Nationale à effectuer cette épuration. Celle-ci découvre durant ses propres recherches que Victor Hugo a fait un discours pro colonial, celui que l’on tient pour un grand homme avait lui aussi ses petits penchants racistes.  » Je suis tombée sur un article d’Afrikmag sur internet et je n’y croyais pas, ça m’a choqué et j’ai cherché à vérifier si c’était vrai et j’ai trouvé de nombreux autres articles qui dénonçaient Victor Hugo » explique-t-elle à Martinique 1ère.

Voici, quelques extraits de son discours sur l’Afrique, le 18 mai 1879 lors d’un banquet commémoratif de l’abolition de l’esclavage.

« L’Afrique importe à l’univers…
De hardis pionniers se sont risqués, et, dès leurs premiers pas, ce sol étrange est apparu réel ; ces paysages lunaires deviennent des paysages terrestres. La France est prête à y apporter une mer. Cette Afrique farouche n’a que deux aspects : peuplée, c’est la barbarie ; déserte, c’est la sauvagerie (…)

« Au dix-neuvième siècle, le blanc a fait du noir un homme ; au vingtième siècle, l’Europe fera de l’Afrique un monde.
(Applaudissements) Refaire une Afrique nouvelle, rendre la vieille Afrique maniable à la civilisation, tel est le problème. L’Europe le résoudra. Allez, Peuples ! Emparez-vous de cette terre. Prenez là.
A qui ? À personne »

« Prenez cette terre à Dieu. Dieu donne la terre aux hommes, Dieu offre l’Afrique à l’Europe. Prenez-la. Où les rois apporteraient la guerre, apportez la concorde. Prenez-la, non pour le canon, mais pour la charrue ; non pour le sabre, mais pour le commerce ; non pour la bataille, mais pour l’industrie ; non pour la conquête, mais pour la fraternité. (Applaudissements prolongés). Versez votre trop-plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos questions sociales. »

La lycéenne est choquée et outrée veut que les professeurs de Français enseignent aussi les travers du poète français ainsi que des autres auteurs du siècle des lumières qui n’étaient pas parfaits comme on veut nous faire croire. Elle décide donc de lancer une pétition contre le poète.

Pour signer la pétition :

https://www.change.org/p/b%C3%A9atrice-cormier-afin-que-les-professeurs-de-fran%C3%A7ais-apprennent-que-victor-hugo-%C3%A9tait-aussi-raciste
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook