• Accueil
  • >
  • CINÉMA
  • >
  • UN TÉLÉFILM SUR « LA VIE IMMORTELLE D’HENRIETTA LACKS »

UN TÉLÉFILM SUR « LA VIE IMMORTELLE D’HENRIETTA LACKS »

Ce samedi la chaîne HBO va diffuser « The Immortal Life of Henrietta Lacks », un téléfilm sur Henrietta Lacks, une afro-américaine décédée en 1951 à l’âge de 31 ans d’un cancer du col de l’utérus dans un service réservé aux pauvres et aux Noirs de l’hôpital Johns Hopkins, à Baltimore, dans le Maryland.

Henrietta Laks, dans les années 1940.

Henrietta Laks, dans les années 1940.

Avant qu’elle ne décède, un chirurgien a prélevé sans accord ou celui de sa famille des échantillons de sa tumeur et les a déposés dans une boîte de Petri. Les chercheurs tentaient depuis longtemps de maintenir en vie des cellules humaines en culture pour tester des remèdes et comprendre le fonctionnement humain. Mais les cellules séparées de leur corps d’origine finissaient toutes rapidement par mourir. Or, pour la première fois, celles d’Henrietta Lacks se sont tout de suite avérées différentes: une génération nouvelle de cellules apparaissait toutes les 24 heures. Depuis, elles n’ont jamais arrêté de se multiplier. Ses cellules appelées « HeLa » ont joué un rôle crucial pour le développement du vaccin contre la poliomyélite, ainsi que dans de nombreuses études sur le cancer, et continue encore d’être utilisée aujourd’hui.

Oprah Winfrey est aux commandes de ce téléfilm aux côtés d’Alan Ball, créateur de « True Blood ». Elle incarnera également sa fille, Deborah Lacks, la narratrice de cette histoire. C’est elle qui expliquera aux téléspectateurs l’incroyable histoire de sa mère, qu’elle n’a connu que deux ans, avec l’aide de la journaliste Rebecca Skloot, campée par Rose Byrne (« Damages »).

oprah-henrietta-lacks

Aujourd’hui encore, ces cellules servent à la recherche sur la leucémie, le sida, le clonage. Une Fondation Henrietta Lacks a aussi été créée pour subvenir aux frais scolaires et médicaux des descendants d’Henrietta qui vivaient dans la pauvreté, sans protection sociale, alors même que les industriels de la santé ont fait parfois fortune grâce aux cellules d’Henrietta.

Bande-annonce du téléfilm :

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook