UN TCHAD AMBITIEUX PRÉSENTE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT 

Depuis Mercredi, le gouvernement tchadien conduit par son président Idriss Deby Itno, séjourne à Paris avec pour objectif, d’obtenir une collaboration financière auprès des bailleurs de fonds publics et des investisseurs privés, pour soutenir son Plan National de Développement 2017-2021 (PND). 

À cet effet, il se tient actuellement à Paris,  du 6 au 8 septembre, une série d’entretiens et de rencontres avec les différents protagonistes. Adopté en Juillet dernier,  le PND vise à diversifier l’économie du Tchad longtemps dépendante du pétrole et du coton, tout ceci dans le but de faire du Tchad, un pays à revenus intermédiaires à l’horizon 2030.
Avec plus de 300 projets regroupés en quatre axes, la diversification de l’économie notamment, le Tchad espère boucler le financement d’un plan de développement de 5 ans. La somme recherchée est d’un peu plus de 5 500 milliards de francs CFA  (soit près de 8,5 milliards d’euros).
Mais le Tchad ne s’est pas déplacer à Paris pour mendier des fonds, il est surtout là pour trouver des investisseurs pour son pays, des partenaires de développement. C’est pourquoi il (le Tchad) entend prendre des résolutions et des engagements pour attirer les investisseurs.  Notons que le pays est touché par le terrorisme avec les attaques répétées de Boko Haram, mais aussi que son économie a pris un coup avec ma chute des cours du pétrole, et pour finir,  le tout associé à une mauvaise gouvernance. 
Il est donc important pour le Tchad de redorer son blason, et projéter une image on ne peut plus reluisante du pays.  

 A Paris, seront ainsi présentés 160 projets du secteur public et 96 projets du secteur privé pour plus 4000 milliards de francs CFA.

Face aux investisseurs sceptiques, le gouvernement tchadien annonce son objectif d’améliorer le climat des affaires et martèle que le PND vise à renforcer l’unité nationale, la bonne gouvernance et à améliorer la qualité de vie de la population. 
Durant ces 3 jours, les discussions se tiendront et certains accords seront signés. Espérons que tout cela se fasse dans l’intérêt du peuple tchadien, qui, depuis Ndjaména,  suit attentivement le deroulement de ces assises, et est d’ores et déjà prêt à décrypter minutieusement l’issue de cette tournée. 

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook