• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • UN MILITAIRE FRANÇAIS JUGÉ POUR DES ATTOUCHEMENTS SEXUELS SUR DES FILLETTES AU BURKINA FASO

UN MILITAIRE FRANÇAIS JUGÉ POUR DES ATTOUCHEMENTS SEXUELS SUR DES FILLETTES AU BURKINA FASO

Le tribunal correctionnel de Paris va juger ce mardi Sébastien L., 40 ans, accusé d’attouchements sexuels et d’enregistrement d’images pédopornographiques sur des fillettes de 3 et 5 ans.

Les faits remontent au 28 juin 2015. Ce jour-là, le prévenu et l’un de ses collègues des forces spéciales alors déployées au Burkina pour participer à l’opération antiterroriste «Barkhane» conduite par l’armée française au Sahel, se détendent au bord de la piscine d’un hôtel de Ouagadougou. Arrivés tôt «pour avoir un transat», ils avaient commencé à boire dès le milieu de matinée. Ils rencontrent une Française, expatriée au Burkina, venue se baigner avec sa fille de trois ans et une autre enfant, âgée de cinq ans. La mère de famille avait ensuite convié les deux hommes à manger des crêpes chez elle, avant de leur demander de partir après avoir surpris le prévenu à plusieurs reprises dans la chambre de sa fille, qui justifiait sa présence par un cauchemar de la petite fille.

Le lendemain des faits, la Française avait découvert que l’un des deux hommes avait oublié une caméra GoPro et avait découvert sur les scènes enregistrées des images d’attouchements sexuels sur chacune des fillettes, filmées sous l’eau. Elle les avait alors dénoncés à l’ambassade de France. Les deux soldats avaient été immédiatement suspendus et rapatriés en France. Le jugement a été dépaysé à Paris, en vertu d’un accord judiciaire convenu entre Ouagadougou et Paris.

Durant l’enquête le militaire avait d’abord nié les faits, avant de reconnaître des attouchements, confronté à des images qu’il avait lui-même tourné avec une caméra de type GoPro. Il risque dix ans de prison.

NegroNews avec AFP

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook