LE TRISTE ITINÉRAIRE DE KANTRA DOUCOURÉ

En décembre 2017, le jeune Kantra Doucouré, trouve la mort à 18 ans seulement un et demi après son arrivée en France, dans la région du Gard plus précisément .

Cette tragédie fait partie d’un phénomène préoccupant que vivent les migrants qui viennent d’arriver sur le territoire français.

Depuis des mois et même des années, nous assistons à une croissance de suicide chez les migrants que l’on peut expliquer selon 4 facteurs:

 

  1. L’intégration : Elle n’est pas forcément évidente pour tous. Par intégration, nous pouvons y inclure : parler une langue commune, travailler, tisser du lien social, côtoyer des personnes du pays d’accueil… Tous ces facteurs, s’ils ne sont pas maîtrisés peuvent être destructeur et à fortiori participer à une déprime chronique ;

 

  1. Le manque de respect et de considération de certains au sein de la population du pays où ils immigrent qui peut se manifester par des moqueries, du mépris, de l’arrogance… ;

 

  1. La désillusion : dans leur pays d’origine, le pays où le migrant souhaite s’installer est idéalisé, vu comme un « el dorado » ; c’est alors que beaucoup tente leur chance et fuient, partent, quittent leur pays dans le but d’améliorer leurs conditions de vie tout simplement ;

 

  1. Une précaritéqui n’en finit pas : la condition du migrant ne s’améliore pas et peine à avancer au niveau administratif ce qui provoque frustration, peine et perte d’espoir.

 

Au-delà de ces facteurs, il ne reste qu’un brin de solidarité entre personnes vivant la même situation.

 

La famille nîmoise qui avait accueilli et parrainé Kantra Doucouré se souvient de bons moments passé avec lui et est évidemment très attristée par cette nouvelle.

Le suicide du jeune malien n’est hélas pas isolé et tend à se développer mais malheureusement, après une telle tragédie, il est trop tard.

Pour bon nombre de migrants, après l’espoir vient la désillusion, l’inimaginable peut se produire.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook