TRAE YOUNG, UN DANGEREUX NOUVEAU ROOKIE

Avec 35 points et 11 passes, Trae Young a donné la victoire à Atlanta contre Cleveland (133-111). Ce n’est pas la première belle performance d’un rookie alors que la saison a débuté il y a moins d’une semaine.

En juin dernier, en échangeant Luka Doncic contre Trae Young juste après que ces deux-là aient été draftés, Atlanta prenait un risque. Doncic, avec son palmarès irréel à même pas 20 ans, offrait quelques certitudes ; Young, un meneur frêle comparé à Stephen Curry pour son tir, du potentiel. Il s’avère gagnant semble-t-il. Dimanche, les Hawks sont allés écraser Cleveland (133-111) et Trae Young est devenu le premier rookie à cumuler au moins 35 points et 10 passes depuis… Curry en 2010, se faisant le plaisir d’humilier Collin Sexton (4 points à 2/11), un autre débutant drafté dans le Top 10.

Sur ce match, Young a marqué plus de points que lors des deux premiers cumulés, où il avait eu du mal à trouver la mire (37% aux tirs). Il se ratera d’autre fois, l’irrégularité étant une caractéristique logique des jeunes joueurs. Néanmoins, on note déjà que plusieurs rookies ont brillé au moins une fois, individuellement et collectivement, alors que la saison est à peine lancée.

Dans le succès contre Cleveland, deux autres rookies des Hawks, draftés eux aussi au 1er tour en juin, se sont montrés : l’intérieur Omari Spellman (17 points) et l’arrière Kevin Huerter (9 points, 10 rebonds, 4 passes).

Derrière les 35 points de Young, la meilleure perf d’un rookie vient du Slovène de Dallas, auteur de 26 points dans une victoire à domicile sur Minnesota (140-136). «Luka cherche encore sa voie… mais quelle façon de le faire ! C’était impressionnant», s’est réjoui Mark Cuban, le propriétaire des Mavs.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook