THOMAS NKONO, L’IDOLE DE GIANLUIGI BUFFON

Quelle réponse vous vient automatiquement en tête quand on associe, Juventus et joueur fidèle ou Italie et ancien joueur ? Etant en contrat avec la Juve depuis 2001, donc 17 ans, et profitant de la sélection nationale italienne depuis ses 16 ans, Gianluigi Buffon serait forcément la bonne réponse.
Et pourtant, avant de devenir gardien, Buffon était libero ou défenseur central ou milieu de terrain éveil à Bologne.

Mais que c’est il passé pour que celui qui a joué jusqu’à douze ans hors des cages, s’y retrouve au finish et y reste pendant tant d’années ?

Pour l’italien, son idole était le gardien du Cameroun, Thomas Nkono. Le vieux portier des Lions Indomptables a littéralement changé la vie du joueur.
C’est durant le Mondial 1990 et le beau parcours du Cameroun que Buffon a eu une révélation, en particulier grâce à Thomas Nkono.
“Il était beau à voir, folklorique. Il dégageait une telle passion. Il portait un long pantalon et j’étais dans l’admiration. Le lendemain, j’ai décidé d’être gardien de but”, avait-il expliqué dans Téléfoot. Mais il continue à confier : “Nkono a changé le cours de ma carrière et forcément de ma vie”. A tel point que lors de la naissance du premier fils de Buffon, il décide de rendre hommage à son idole en prénommant sa progéniture « Nkono ».

Très rapidement donc, une amitié a vu le jour entre les deux hommes qui sont devenus très proches depuis ce temps, même sils vivent dans différents pays.
S’ils se sont déjà vu durant le Mondial 98, c’est Nkono qui invita alors Buffon à venir participer à son jubilé.
“Je l’ai rencontré une première fois et c’est à partir de là que tout a commencé. Mais je ne pensais pas qu’il allait venir. Et juste deux heures avant le départ de son avion, il m’appelle pour me dire qu’il était à Charles de Gaulle et qu’il venait au Cameroun”, avait avoué l’homme de 61 ans à So Foot.
Mais il ne s’arrête pas là.
« Et puis je crois que mon plus grand exploit, c’est quand même de l’avoir fait changer de poste. Ce n’est pas facile de passer du milieu de terrain au poste de gardien. Mais je me dis que ce passé de joueur ne l’a pas non plus totalement desservi. Il a gagné en perception et en connaissance du jeu. Ce que les autres gardiens n’ont pas forcément. Je pense qu’il a été surpris de voir un gardien africain faire ce que j’ai fait. Et c’est certainement ce qui l’a amené à changer de poste »

Touché par cette preuve d’affection de l’italien, Thomas Nkolo aimerait lui rendre la monnaie. “Peut-être que je vais demander à mes filles, quand je serai grand-père, d’appeler un de leurs fils Gianluigi. Non plus sérieusement, pour moi, c’était un honneur. Donner mon prénom à son fils, c’est vraiment une belle marque de sa simplicité et ça m’a beaucoup touché”.

Après 17 ans à Juventus, le coriace de 40 ans a annoncé en conférence de presse qu’il disputerait ce week-end son dernier match. Mais parlerait il d’une retraite ? personne ne pourrait répondre à cette question à part lui puisque le joueur déclare :“Jusqu’à il y a quinze jours, j’étais sûr de vouloir arrêter de jouer mais de nouvelles propositions sont arrivées, pour des choses sur et en dehors des terrains”, Selon Tuttosport, média italien, le Real Madrid et le PSG seraient entrain de faire de nouvelles propositions à l’italien.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook