• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • TERRY CREWS CHOQUÉ PAR LES HOMMES DE SA COMMUNAUTÉ

TERRY CREWS CHOQUÉ PAR LES HOMMES DE SA COMMUNAUTÉ

  • Par Sonia KALET
  • 9 Mois
  • PEOPLE

L’acteur afro-américain Terry Crews déplore le manque de soutien des hommes afro-américains après son agression sexuelle.

En effet, lorsqu’en 2017 l’acteur des « Expandables » décide de dénoncer l’agression sexuelle dont il a été victime par l’agent hollywoodien Adam Venit, il ne reçoit aucun soutien des hommes afro-américains. Bien au contraire, il a été sujet à des moqueries.

Sur le plateau de Watch What Happens Live with Andy Cohen le dimanche 13 janvier dernier, Terry Crews explique que le plus dur a été d’être carrément moqué par les hommes afro-américains. « Pour être honnête, quand c’est arrivé, il n’y a eu personne pendant longtemps. Les gens qui m’ont le plus surpris, ce sont les femmes noires. Les hommes n’ont pas voulu prendre part à ça. Tout le soutien est venu des femmes noires (…) Ça m’a choqué, ça a choqué ma famille, ça a choqué tout le monde », s’est souvenu la star de Brooklin Nine-Nine.

S’attendant à un soutien indéfectible de toute sa communauté surtout celles des hommes face à ce passage sombre de sa vie, il constate avec regret que ce n’est pas le cas.

« Beaucoup de types ont dit des trucs du genre « Mec, tu es faible. Désolé, tu aurais dû le frapper, le mettre à terre. Tu aurais dû faire ça ». Les femmes noires, elles, disaient plutôt « Non, non, ça ne marche pas comme ça ». » l’acteur s’est dit « choqué par cette séparation dans sa propre communauté ».

Les commentaires de Terry Crews interviennent quelques mois après que le comédien a riposté contre le rappeur 50 Cent qui avait semblé se moquer de lui en partageant une série de provocations sur les réseaux sociaux évoquant son calvaire et suggérant que sa taille intimidante aurait pu prévenir l’incident. La star de 50 ans avait répondu au rappeur, déclarant : « Je prouve que la taille n’a pas d’importance en matière d’agression sexuelle ».

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook