STEVIE WONDER APPORTE SON SOUTIEN À BRUNO MARS

(ndlr:  l’appropriation culturelle est«l’acte de prendre ou d’utiliser des choses d’une culture qui n’est pas la vôtre, surtout sans montrer que vous comprenez ou respectez cette culture».)

La pop star  Bruno Mars reçoit un soutien contre les accusations d’appropriation culturelle d’une source irréprochable: Stevie Wonder.

TMZ a demandé à Steve Wonder de se lancer dans un débat qui a débuté le week-end dernier, lorsque l’activiste et écrivain Seren Sensei déclaré dans « The Grapevine »une web série traitant des questions afro-américaines,que Bruno Mars faisait de l’appropriation culturelle.

Bruno Mars, dont la mère est philippine et son père portoricain et juif, a fait carrière avec des chansons basées sur des formes musicales historiquement et traditionnellement afro-américaines.

Mais Sensei a fait valoir que Mars « prend un travail préexistant et il vient tout à fait, mot à mot le recréer, l’extrapoler. »

Elle a ajouté:

« Il ne le crée pas, il ne l’améliore pas, il ne le rend pas meilleur. C’est un chanteur de karaoké, c’est un chanteur de mariage, c’est la personne que vous embauchez pour faire Michael Jackson et Prince. Pourtant, Bruno Mars a un album de l’année Grammy et Prince n’a jamais remporté un album de l’année Grammy. « 

Les remarques de Sensei ont provoqué un débat houleux en sur la toile.

Wonder, cependant, qui est l’un des artistes ayant gagné le plus de Grammy de tous les temps, a déclaré qu’il ne pense pas que Bruno Mars faisait quelque chose d’inapproprié.

« Voici la chose, Dieu a créé de la musique pour nous tous […] Donc, nous ne pouvons pas nous limiter par les peurs et les insécurités des gens.

« C’est un grand talent, alors tout le reste n’est qu’une connerie.[…]Il a été inspiré par de grands musiciens et de grands artistes et auteurs-compositeurs. Donc c’est cool. « 

TMZ a demandé à Wonder s’il pensait que Mars méritait un « laisser-passer » à cause de la façon respectueuse dont il traite les genres musicaux d’origine noire comme le reggae, le hip-hop et le funk.

Wonder a rejeté la question, affirmant qu’aucune passe n’est nécessaire parce que  Dieu a créé de la musique pour tout le monde.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook