• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] *Spécial CAN 2015* APPIAH , l’INCONNU DE LA D4 ANGLAISE À LA FINALE DE CAN

[SPORT] *Spécial CAN 2015* APPIAH , l’INCONNU DE LA D4 ANGLAISE À LA FINALE DE CAN

  • Par 1oo312ksa
  • 5 Années
  • SPORT

Le plus improbable cadeau de Noël. Kwesi Appiah se rendait tranquillement en voiture à l’entraînement de Cambridge United, en D4 anglaise, avec ses copains. Soudain, le  24 décembre dernier , son portable sonne. Un membre de la Fédération ghanéenne au bout du fil:

«On voudrait vous inviter à jouer avec l’équipe nationale.»

A 24 ans, ce métis, né d’une mère anglaise, prêté par Crystal Palace déjà six fois (!) depuis son arrivée là-bas en 2012, devient fou. «Je n’y ai pas cru», admet-t-il.

Élu homme du match contre la Guinée

Comment Avram Grant, tout juste appointé sélectionneur, a-t-il trouvé cet inconnu ? L’un des journalistes les mieux informés du Ghana assure que les deux hommes ont le même agent. Pas sûr d’après d’autres mais des connexions existent certainement… Membre d’une première liste de 31, qui va en Espagne préparer la CAN, Appiah passe le cut.

«Au début, pourtant, il n’avait pas de rythme, était perdu par la vitesse du jeu, ne savait pas comment se déplacer», explique un observateur. Au fil des jours, il progresse, apprend, grandit. Jusqu’à devenir une alternative lors de la troisième rencontre de poule contre l’Afrique du sud (2-1) où il entre à la place de Jordan Ayew. Mieux, Appiah marque contre la Guinée en quart (3-0) pour sa première titularisation. Résultat ? Il récolte le trophée de l’homme du match.

«Ça a été une surprise pour les gens mais je n’ai jamais abandonné cette idée d’être ci, c’était mon rêve. C’est un long chemin. En une minute, je suis passé de Cambridge à des camps d’entraînement avec des fans partout !»

Compte-t-il revenir en D4 ensuite ?

«Je retourne de toute façon à Crystal Palace (D1) après la compétition, c’est la fin de mon prêt. On me parle plus de mon passé que du futur mais moi, je pense d’abord à cette demi-finale. L’atmosphère, ici, est fantastique, c’est une compétition qui donne de l’énergie.»

Pas peur de l’arbitrage contre la Guinée équatoriale ? «No comment, no comment !» Et Appiah de s’en aller sur un éclat de rire. Il en a vu d’autres en quelques semaines…

Car l’histoire continue , victorieux de la Guinée Équatoriale en demi-finale, Kwesi Appiah va disputer sa première finale de coupe d’Afrique. Peu importe l’issue jusqu’à ce niveau, une fois de plus nous avons la preuve que tout est possible, surtout celle des belles histoires que seul le football  peut écrire.

NegroNews avec l’Equipe.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video