• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] L’HALTÉROPHILIE FRANÇAISE AUX COULEURS CAMEROUNAISES !

[SPORT] L’HALTÉROPHILIE FRANÇAISE AUX COULEURS CAMEROUNAISES !

* Spéciale Jeux Olympiques 2012 *

L‘haltérophilie française n’avait jamais été aussi camerounaise depuis le 11 juillet 2011, date de naturalisation de Kingue Matam (à gauche), rejoignant ainsi l’Équipe de France et par la même occasion Vinceslas Debaya, son compatriote camerounais présent depuis 2005.

Matam est issu d’une grande famille d’haltérophilistes. À 20 ans, quatre de ses frères se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques, chance que n’a pas connu Matam pour des raisons extra sportives, ce fut donc avec joie qu’il a intégré l’Équipe de France.

Debaya comme Matam a commencé l’haltérophilie au Cameroun. Il dispute sa première compétition nationale à 11 ans en 1992 et aux Jeux Panafricains de 1995, il termine à la 6ème place, ce qui le conduit tout logiquement aux mondiaux d’Athènes en 1999.
Après s’être exilé en France où il bénéficie de meilleures conditions d’entrainement et de préparation, il participe plus tard en 2004 aux Jeux Olympiques d’Athènes avant d’opter un an après pour la nationalité française.
Dans les années qui vont suivre, c’est à dire 2006 et 2007, il est successivement champion du Monde et champion d’Europe.

Les deux compatriotes continuent depuis lors à porter haut l’haltérophilie française, ce n’est donc pas étonnant de trouver cette paire aux Jeux Olympiques de Londres.

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook