• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] KEVIN DURANT ÉTINCELANT FACE A SACRAMENTO

[SPORT] KEVIN DURANT ÉTINCELANT FACE A SACRAMENTO

  • Par 1oo312ksa
  • 6 Années
  • SPORT

« Je vous l’avais dit que Durant ne marquerait pas 54 points ! » C’est par ces quelques mots que Mike Malone a commencé sa conférence de presse d’après match. Certes, Kevin Durant n’a pas marqué 54 points mais il finit à 30 points, 9 passes, 6 rebonds, 4 interceptions et 2 contres jouant le facilitateur pour ses coéquipiers. Le Thunder a dû s’employer pendant trois quarts temps mais la victoire est au bout (108-93). Et Oklahoma City reste donc invaincu à domicile avec 10 succès de rang.

Isaiah Thomas, le diablotin des Kings

Actuellement sur un incroyable mois de janvier à plus de 36 points de moyenne, Kevin Durant commençait le match tranquillement. Le Thunder servait surtout l’intérieur avec Serge Ibaka qui s’envolait pour un alley oop déconcertant de hauteur et de facilité ! Mais Isaiah Thomas (14 points dans la période) et ses Kings dominaient ce premier quart grâce à une adresse exceptionnelle (13/21 aux tirs)… bien aidée par une défense plus que suspecte côté OKC. L’entrée de Steven Adams rendait déjà les débats plus intéressants (30-28).

Et de fait, si Thomas continuait son festival avec un tir à trois points de 10 mètres, Kevin Durant prenait les choses en mains. Alignant sans faire de bruit 13 points en premier quart, la Durantule tissait encore davantage sa toile en deuxième. Mais cette fois, pas dans le scoring ! Avec 4 passes et 3 interceptions, il était à la relance pour le Thunder qui revenait aux vestiaires avec un avantage de cinq points … qui aurait pu être plus large si le tir à trois points, du milieu de terrain (oui), de Kendrick Perkins (oui, oui) n’avait pas fait gamelle (57-52)!

Kevin Durant se démultiplie

Auteur de 27 des 52 points de son équipe à la pause, Isaiah Thomas posait toutes sortes de problèmes à la défense du Thunder, et particulièrement à Reggie Jackson, coupables de 3 fautes. Le meneur des Kings continuait sa saillie offensive au retour des vestiaires, et ce, tant et si bien qu’il explosait son record en carrière avec 38 unités au final. Mais malgré tous ses efforts, le Thunder a pris ses aises avec le réveil de Jackson (16 points) à trois points notamment. OKC profite à plein des 19 balles perdues par les Kings avec 28 points sur ces erreurs. Un 17-4 porte le score à 77-64 au cœur du troisième quart. Sacramento n’y arrive plus (89-74).

La preuve en est la sortie pour deux fautes techniques de Rudy Gay en dernier quart. Le natif de D.C., comme Durant, a pété les plombs à l’instar de son équipe incapable de trouver des solutions. Le retour à la compétition de Carl Landry n’y changera rien ; les Kings ne peuvent faire mieux que match nul sur l’ultime période (19-19). Le Thunder s’impose donc en roue libre (108-93) alors que Kevin Durant est parti se reposer après une sortie à 30 points, 9 passes, 6 rebonds. Collison et Lamb apportent chacun 10 points en sortie de banc.

Source : basketusa.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook