• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] EUROPA LIGUE : STEPHANE MBIA ENVOIE SEVILLE EN FINALE, LA JUVENTUS DE PAUL POGBA CHUTE FACE À BENFICA

[SPORT] EUROPA LIGUE : STEPHANE MBIA ENVOIE SEVILLE EN FINALE, LA JUVENTUS DE PAUL POGBA CHUTE FACE À BENFICA

  • Par 1oo312ksa
  • 6 Années
  • SPORT

Mbia l’homme des grands rendez-vous

Tombeur du FC Valence (3-1) jeudi, Stéphane Mbia a reconnu que la qualification du FC Séville pour la finale de la Ligue Europa était un vrai « miracle. »

L’ancien Marseillais Stéphane Mbia a permis au FC Séville d’éliminer le FC Valence (3-1) en demi-finales de la Ligue Europa grâce à son but salvateur dans le temps additionnel après la victoire 2-0 des Sévillans lors du match aller : « Un miracle, un miracle. C’était super compliqué. On savait qu’il fallait marquer un but. On n’est pas passé loin du quatre buts à zéro. C’est vraiment bien. C’est un miracle. On y a cru. On a un entraîneur (Unai Emery) qui nous a dit de ne rien lâcher. C’est quelqu’un que je respecte beaucoup. On savait qu’il fallait qu’on marque un but. On est plus qu’heureux« , a lancé l’ancien joueur de l’OM au micro de BeIN

Sports.

mbr

La Juve en (faux) favori ?

La finale dans son enceinte du Juventus Stadium, le 14 mai prochain, tout le peuple bianconero en rêve. Mais elle ne pourrait rester qu’un mirage. Pourtant dominatrice et entreprenante face à Benfica à l’aller (1-2), la formation turinoise avait plié en fin de rencontre. Comme si elle peinait systématiquement à hausser son niveau de jeu sur la scène européenne. «Je suis très optimiste parce que nous nous sommes créés pas mal d’occasions, a rassuré toutefois Stephan Lichtsteiner cette semaine. Nous manquions juste d’un peu d’agressivité et nous avons pris deux buts un peu stupides car nous n’étions pas attentifs». À domicile, Antonio Conte sait, lui, que ses hommes peuvent se sublimer grâce au soutien des supporters : «Nous serons à douze, le Benfica devra se méfier».

Manque de sérénité dans les grands rendez-vous

Si la Vieille Dame se dirige logiquement vers un troisième sacre national d’affilée, tant elle survole les débats, son manque de sérénité lors des grands rendez-vous interpelle. En début de saison, déjà, les Bianconeri avaient montré une certaine suffisance. En Championnat, d’abord, où ils avaient été surpris par une séduisante équipe de la Fiorentina (2-4, 8e journée). En Coupe d’Italie, aussi, où la Roma avait mis un terme à leur parcours en quart de finale (0-1). Mais c’est surtout en C1 qu’ils ont failli. Incapable de s’imposer successivement contre Copenhague (1-1, 17 septembre) et Galatasaray (2-2, 2 octobre), la Juve a été punie, se faisant éliminer lors du match retour contre les Turcs (0-1, 11 décembre). Même ritournelle en C3. Pas aussi souveraine qu’en Serie A, elle a dû s’arracher pour se défaire de la Viola (1-11-0) en 8es puis de l’OL (1-02-1) en quarts.
 Juventus' Pogba reacts at the end of their Europa League semi-final second leg soccer match against Benfica at the Juventus stadium in Turin

La Juve est fâchée avec l’Europe

Cela fait bien longtemps que la Juventus Turin n’a pas brillé sur la scène européenne. En cinq ans, le club piémontais ne s’est illustré que la saison passée, en atteignant les quarts de finale de la Ligue des champions. Et encore, il s’est fait éjecter par un Bayern Munich qui n’a pas eu besoin de trop forcer (0-2, 0-2). Un quarts de finale pour celui qui survole la Serie A depuis trois ans, c’est peu, trop peu. En 2009-2010, la Vieille Dame a fini troisième de la phase de groupes de la C1 et chute en 8es de la C3 par le futur finaliste Fulham. La saison suivante (2010-2011), les Turinois terminent troisièmes de la phase de groupes de la Ligue Europa… et ne joueront pas l’Europe en 2011-2012. Et, cette saison, l’équipe d’Antonio Conte, n’a pu sortir de son groupe en Ligue des champions, dépassée par Galatasaray… Pas très sérieux, et sans doute révélateur.
R.D. & D.Mi.Sources : Eurosport ,  lequipe.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook