• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] ELIMINATOIRES CAN 2015 ( 2ÈME JOURNÉE ) : LE BILAN

[SPORT] ELIMINATOIRES CAN 2015 ( 2ÈME JOURNÉE ) : LE BILAN

  • Par NegroNews
  • 4 Années
  • SPORT

La deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 se disputait ce mercredi. L’occasion d’un premier constat.

Groupe A

Champion d’Afrique en titre, le Nigeria est mal embarqué dans ces éliminatoires. Vaincus à la maison par le Congo (0-2) de Claude Leroy en ouverture, les Super Eagles sont allés arracher le point du nul au Cap (0-0). Les hommes de Stephen Keshi perdent du terrain sur les Congolais, faciles vainqueurs du Soudan et leaders avec six unités au compteur devant l’Afrique du Sud, quatre points.

Groupe B

Dans le choc de la poule opposant l’Algérie au Mali, le huitième de finaliste du Mondial est difficilement venu à bout des Aigles grâce à un but de Carl Medjani de la tête en fin de rencontre (1-0). Après leur victoire inaugurale en Ethiopie (2-1), les Fennecs prennent la première place avec six points. Le Mali qui avait bien débuté contre le Malawi (2-0) voit ces mêmes Malawites, victorieux contre les Ethiopiens (3-2), revenir à sa hauteur en seconde position avec trois unités.

Groupe C

Finaliste malheureux de la dernière édition, éliminé de justesse en barrage de Mondial, le Burkina Faso se retape gentiment un moral avec deux triomphes en deux journées. Les partenaires de Jonathan Pitroipa avaient débuté par un succès au détriment du Lesotho (2-0), à Ouagadougou, samedi. Ils ont enchaîné par une démonstration en Angola (3-0), ce mercredi. Les Palancas Negras, ancienne terreur d’Afrique, pointent à la dernière place puisqu’ils s’étaient déjà inclinés au Gabon (1-0). La bande à Pierre-Emerick Aubameyang, tenue en échec au Lesotho (1-1), tente tant bien que mal de suivre le rythme.

Groupe D

L’humiliation du Brésil oubliée, le Cameroun entame une nouvelle ère. Sans leur crack, Samuel Eto’o, parti à la retraite, mais avec une flopée de jeunes joueurs, les Lions Indomptables retrouvent les sommets du continent noir avec la manière. Un match bien géré en République Démocratique du Congo (2-0), une démonstration sur la Cote d’Ivoire (4-1) à Yaoundé, revoilà les troupes de Volker Finke sur le devant de la scène avec un sans faute. Les Ivoiriens ne peuvent pas en dire autant. Déjà décevants face au Sierra Leone (succès étriqué 2-1), les Eléphants, orphelins de Didier Drogba, ont littéralement explosé au Cameroun et retrouvent la RDC, victorieuse 2-0 à…Lubumbashi (au Congo, le Sierra ne pouvant recevoir à Freetown en raison du virus Ebola), revenir au même niveau. Le nouveau sélectionneur orange, Hervé Renard, a du pain sur la planche.

Groupe E

Voici assurément un des groupes les plus homogènes du tournoi où le petit poucet présumé trône en tête du classement. Auteur d’un nul encourageant au Ghana (1-1), l’Ouganda prend la tête des opérations au bénéfice de son match contre la Guinée (2-0). Présents au Mondial, les Black Stars ont relevé la tête, hier, en l’emportant au Togo (3-2) qui attend désespérément de marquer ses premiers points (défaite en ouverture en Guinée). Les deux strapontins qualificatifs pour Maroc 2015 risquent de se jouer entre trois sélections : Ouganda, Ghana, Guinée.

Groupe F

La poule la moins forte sur le papier sourit pour l’instant au Cap-Vert, déjà épatant lors de la CAN 2013 et auteur d’une entame parfaite au Niger (3-1), puis face à la Zambie (2-1). Un scénario idéal renforcé par les résultats enregistrés dans les autres rendez-vous. Des scores de parité entre Zambie et Mozambique (0-0) et entre Mozambique et Niger (1-1) qui offrent quatre points d’avance aux Cap-Verdiens sur leur plus proche poursuivant. La belle affaire.

Groupe G

S’il demeure difficile de tirer un bilan définitif, cette poule G est clairement celle ayant livré le plus d’enseignements. Avant de se rencontrer en aller-retour au mois d’octobre, Sénégal et Tunisie caracolent au sommet grâce à un sans faute en deux journées. Si les Lions de la Téranga et les Aigles de Carthage ont logiquement battu le Botswana (2-0 et 2-1), ils ont réussi l’exploit de mettre en échec le septuple champion d’Afrique, l’Egypte (2-0 et 1-0), plombé par des problèmes politiques. Ils se retrouvent leaders avec six longueurs d’avance sur le duo Egypte-Botswana.

Les deux premiers de chaque groupe ainsi que le meilleur troisième sont qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations 2015, programmée au Maroc du 17 janvier au 8 février prochain.

Source : http://www.mensquare.com/onzemondial/selections/33735-eliminatoires-can-2015-resume-bilan

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook