• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] CHELSEA : DÉFERLANTE RACISTE SUR TWITTER CONTRE JOHN OBI MIKEL

[SPORT] CHELSEA : DÉFERLANTE RACISTE SUR TWITTER CONTRE JOHN OBI MIKEL

Coupable d’une mauvaise appréciation sur le but qui entraîne l’égalisation de la Juventus (2-2) mercredi soir lors de la première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, John Obi Mikel a tenté de s’excuser de son erreur dans la presse et sur son compte Twitter. C’est alors que l’international nigérian sur le réseau social, a été la cible de plusieurs insultes racistes, à tel point qu’il a du fermer son compte dans la foulée. Son club de Chelsea ne compte pas laisser les auteurs de ces messages impunis.
La bêtise et la haine n’ont décidément pas de limite et elles viennent une nouvelle fois de l’illustrer. Victime d’un déferlement de messages racistes depuis sa mauvaise appréciation qui a amené l’égalisation de la Juventus Turin (2-2) en Ligue des Champions, le milieu de terrain défensif de Chelsea a été contraint de fermer son compte Twitter (@Mikel12Official, ndlr). Des réactions totalement incompréhensibles alors que le joueur était connecté pour présenter ses excuses après son erreur.

« Si je voulais trouver des excuses, je pourrais. Mais, pour moi, j’ai laissé passer le ballon. Je plaide coupable, on passe à autre chose. Je suis désolé pour l’erreur. Il n’y a pas d’excuses », avait déjà déploré le Super Eagle, en guise de mea culpa, dans des propos relayés par L’Equipe. Des excuses qui n’ont visiblement pas été à la hauteur de la déception de certains pseudos supporters de Chelsea, qui lui ont répondu en proférant insanités et messages à caractères racistes.

Chelsea : « Des tweets inacceptables, dégoutants et odieux »
Une réaction qui, hormis le fait qu’elle soit totalement condamnable, et surtout illogique et disproportionnée par rapport à la rencontre en elle même. Il s’agissait là du premier match des deux équipes en phase de poules de la compétition, donc il n’y avait pas d’élimination directe, et surtout, les Blues n’ont pas perdu et conservent intactes leurs chances de qualification pour tenter de défendre leur couronne européenne acquise la saison dernière devant le Bayern Munich.

D’autant plus que toute cette haine déversée vient toucher un joueur qui était jusque là exemplaire dans son investissement avec la formation londonienne. Raison pour laquelle le club a décidé de prendre le dossier en main pour retrouver les auteurs de ces messages. « Nous avons été mis au courant des tweets racistes à l’encontre de Mikel, qui sont totalement inacceptables, dégoutants et odieux. Nous avons informé la police et sommes décidés à prendre les plus lourdes dispositions », indique un communiqué de Chelsea sur son site officiel. Si ces internautes voulaient se faire entendre, c’est en tout cas chose faite. Reste à savoir s’ils seront aussi explicites dans leurs propos lorsqu’ils seront retrouvés et ne pourront pas se cacher derrière leurs écrans et leurs pseudos.

Source : afrik.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook