• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] CAN 2015 : NEGRONEWS ÉTABLIT SON ONZE TYPE DE LA PHASE DES POULES

[SPORT] CAN 2015 : NEGRONEWS ÉTABLIT SON ONZE TYPE DE LA PHASE DES POULES

  • Par 1oo312ksa
  • 4 Années
  • SPORT

La phase des poules a pris fin hier avec les derniers matchs de la poule D.

Lors de cette première partie de la CAN 2015, la rédaction sportive de NN a établi son équipe type de la phase des poules dans un 4-3-3 :

Félipe Ovono (gardien de but) – Guinée Equatoriale

Le portier Equato-guinéen âgé de 21 ans qui évolue du côté de Déportivo Mongomo est l’une des très belles surprises de cette CAN, décisif à plusieurs reprises lors de la compétition, il aura permis à son pays à travers ses arrêts, de se maintenir dans la compétition.

Serges Aurier (latéral droit) – Côte d’Ivoire

Début de compétition timide , le parisien est monté en puissance tout au long de cette première partie . Repositionné dans un rôle de milieu de couloir (3-2- 2), il a occupé son couloir droit avec beaucoup d’allant offensif, créant le surnombre dans les surfaces adverses, notamment lors du match décisif contre le Cameroun lors duquel il a été énorme. L’affiche contre l’Algérie devrait lui permettre de jouer le football qu’il affectionne.

Dimitri Bissiki (défenseur central) – Congo

Véritable roc défensif, le défenseur de l’AC léopards est le pari réussi de Claude Leroy. Le jeune homme de 23 ans se comporte en véritable patron, insoucieux de la pression qui repose sur l’équipe, avec la  justesse de sa relance, il est au commencement  du football séduisant pratiqué par ces surprenants Diables rouges du Congo.

Kara M’Bodji (défenseur central) – Sénégal

Une révélation, une surprise, un autre patron défensif et même un buteur. Jamais battu dans les duels aériens avec son gabarit de viking, Kara M’Bodji, joueur du KRC Genk en Belgique reste une des seules satisfactions dans cette sélection sénégalaise, apte à jouer à droite comme dans l’axe.

Faouzi Ghoulam (latéral gauche) – Algérie

C’est son but face à l’Afrique du Sud qui a mis l’Algérie sur les bonnes rails dans cette CAN. Globalement vif offensivement, Ghoulam s’est montré tout aussi infranchissable. Il ne lui reste plus qu’à aller chercher son précieux sésame.

Javier Balboa (Milieu défensif) – Guinée Equatoriale

Avec son nom, on aurait pu le voir en puncheur. Pourtant, ce Balboa là, c’est la finesse au milieu du Nzalang Nacional. Formé au Real Madrid, il va participer là à son deuxième quart de finale de coupe d’Afrique après celui de 2012. Véritable métronome au coeur du jeu, le joueur d’Estoril Praia a l’ambition d’écrire une page de l’histoire du football de son pays lors de cette CAN.

Thuso Phala (milieu relayeur) – Afrique du Sud

Volume de jeu énorme au milieu de terrain, véritable relayeur entre la défense et l’attaque, le joueur de Platinium Stars est celui qui a donné l’impulsion technique du côté Sud-Africain. Une sélection qui méritait mieux au regard du déroulement des événements lors des matchs et surtout de la qualité de jeu produite.

Frédéric Bulot (milieu de terrain) – Gabon

Un style fait de technique, rapidité et générosité. Le vrai piston au milieu du jeu gabonais, il aura distillé bon nombre de ballons aux attaquants en manque de réussite. Bulot fait partie de ce genre de joueur que les coachs aimeraient avoir dans l’effectif.

Max Alain Gradel (attaquant gauche) – Cote d’Ivoire

Il a failli ne pas jouer cette CAN 2015, le sélectionneur ivoirien a insisté auprès de son club. Il est arrivé convalescent et a manqué le premier match. Mais c’est lui qui donne la qualification aux éléphants, auteur de deux buts importants, il est sans doutes à ce niveau de la compétition, l’un des joueurs les plus décisifs de la CAN. Un atout de plus pour la Côte d’Ivoire contre l’Algérie.

Ibrahima Traoré (attaquant droit) – Guinée Conakry

Déterminé à prouver que son pays est autre chose qu’une contrée touchée par le virus Ebola, le « Messi de Conakry » a fait goûter la pelouse à moult de ses adversaires. Il a remis au goût du jour l’expression « enrhumer son vis-à-vis ». Gaucher qui aime s’exilé sur le côté droit pour mieux revenir à l’intérieur et frapper de son bon pied à l’instar du but magistral contre le Cameroun.

Thievy Bifouma (attaquant centre) – Congo

La crête, la plus haute de cette Coupe d’Afrique mais c’est aussi celui qui détient le nombre de buts, le plus élevé. Avec deux pions à son compteur, l’attaquant d’Almeria se régale avec sa sélection. Leader technique de l’attaque Congolaise, les défenseurs de la RDC n’ont qu’a bien se tenir en vue du derby lors des quarts de finale.

Florent Ibengué et Claude leroy (sélectionneurs)

Deux coachs qui se connaissent bien, deux coachs amoureux du football et de l’Afrique. Ces deux tacticiens qui sont chacun à la tête des deux Congo, deux personnalités qui s’affronteront lors du quart de finale CONGO vs RDC le 31 janvier à 17h.

Réservistes:    Chikhaoui (Tunisie) attaquant, Ondoua(Cameroun) gardien, Bakary Sakho (Mali) milieu et Francis Nganga(Congo) défenseur.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook