• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] BRANDAO ÉCOPE D’UN MOIS DE PRISON FERME POUR SON COUP DE TÊTE SUR THIAGO MOTTA

[SPORT] BRANDAO ÉCOPE D’UN MOIS DE PRISON FERME POUR SON COUP DE TÊTE SUR THIAGO MOTTA

  • Par 1oo312ksa
  • 5 Années
  • SPORT
Le tribunal de Paris a rendu son verdict : Brandao (Bastia) prend un mois de prison ferme pour son coup de tête sur le Parisien Thiago Motta (PSG).

Un coup de tête qui coûte cher, très cher. Pour son coup de sang sur le Parisien Thiago Motta dans les couloirs du Parc des Princes en août dernier, Brandao, l’attaquant du club corse, a écopé ce jeudi d’un mois de prison ferme et 20 000 euros d’amende. Une sanction inattendue alors que la peine requise à son encontre par le procureur était de 8 mois avec sursis et 15 000 euros d’amende.

Absent de l’audience pour une opération du tendon du quadriceps de la cuisse droite, Brandao a déjà écopé de six mois de suspension des terrains pour son geste. L’avocat du joueur, Me Olivier Martin, a indiqué qu’il ne ferait probablement pas appel. Le président du tribunal correctionnel de Paris a laissé entendre que le Brésilien pourrait bénéficier d’un aménagement de peine pour ne pas séjourner en prison et sa peine devrait être aménagée en travaux d’intérêt général. Mais l’absence de Brandao au tribunal ce jeudi ne permettait pas de prononcer une peine alternative.

La préméditation, facteur clé

L’ancien avant-centre de l’ASSE et de l’OM a reconnu les faits dans le Canal Football Club dimanche, les a regrettés tout en niant le caractère prémédité de son coup de tête. Pourtant, les caméras de surveillance l’avaient filmé en train d’attendre sa victime avant de lui asséner un violent coup de casque brisant le nez du milieu parisien. Or la préméditation est un facteur aggravant mais ni Thiago Motta ni le PSG n’avait décidé de porter plainte contre le Brésilien.

La représentante du ministère public a affirmé que le caractère prémédité du geste ne laissait guère de place au doute et a condamné « un comportement qui est pensé, qui est calculé, au-delà d’un comportement qui est simplement affligeant« , selon des propos relayés par Le Parisien. Son avocat a, lui, plaidé un « acte irraisonné, une impulsion subite« . Des arguments qui n’ont visiblement pas convaincu.

Source: http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2014-2015/ligue-1-brandao-bastia-ecope-d-un-mois-de-prison-ferme-pour-son-coup-de-tete-sur-thiago-motta_sto4492576/story.shtml

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook