• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] BASKET-BALL : YACOUBOU QUITTE LA CHINE DE FORCE

[SPORT] BASKET-BALL : YACOUBOU QUITTE LA CHINE DE FORCE

  • Par NegroNews
  • 5 Années
  • SPORT

Isabelle Yacoubou ne joue plus pour le club chinois d’Heilongjiang Chenneng, qu’elle avait rejoint au début de la saison. La basketteuse d’origine béninoise âgée de 28 ans, championne d’Europe en 2009 et vice-championne olympique en 2012, a dû quitter précipitamment  la Chine avant de déposer ses valises à Schio, pour une formation italienne .

«Baby Shaq»,  a annoncé ce vendredi sur son blog ce transfert et a évoqué le contexte spectaculaire dans lequel elle a quitté la Chine. Tout a dérapé lors d’un match contre le club de Bayi (club de l’armée, face auquel les joueuses étrangères de l’adversaire ne peuvent jouer que lors des 30 premières minutes) :

«Lorsque je rejoins le banc à 10 minutes de la fin, nous menons de 12 points, raconte la Française. (…) Nous parvenons à marquer un dernier panier à la toute dernière seconde. Le match semble plié, il reste toutefois 0,6 secondes à jouer. La pivot adverse reçoit la balle, la contrôle et prend un shoot près de l’arceau qui rentre. Les arbitres valident son panier. Le problème est que cette séquence de jeu était impossible à réaliser en un laps de temps aussi court.»

Aucun ralenti (pourtant disponible) ne sera autorisé. La formation de Yacoubou refuse de jouer la prolongation, et est déclarée forfait pour cette rencontre.

La suite des événements est tout autant rocambolesque :

«Notre club a posé un recours avec ses images à l’appui, poursuit Yacoubou. Non seulement notre requête n’a pas été examinée, mais la Ligue a unilatéralement pris la décision de nous bannir du Championnat pour le reste de la saison. Notre coach a été suspendu deux ans. Mes coéquipières ont, elles, été sanctionnées sous la forme d’un séjour en camp militaire pour une durée indéterminée. En tant qu’étrangère, j’ai dû plier bagage. 48 heures plus tard, j’étais revenue en Europe.»

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook