• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] ATHLÉTISME : ASAFA POWELL LIBÉRÉ

[SPORT] ATHLÉTISME : ASAFA POWELL LIBÉRÉ

  • Par 1oo312ksa
  • 7 Années
  • SPORT

Le Tribunal Arbitral du Sport a réduit de 18 à 6 mois la durée de suspension d’Asafa Powell, à la suite de son contrôle antidopage positif l’été dernier. Le Jamaïcain peut recourir. Dès ce mardi à Lucerne.

Asafa Powell peut respirer. Il n’a plus d’épée de Damoclès au-dessus de sa tête depuis lundi soir. Depuis que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a réduit de 18 à 6 mois la durée de sa suspension pour dopage (il en a fait de même avec sa compatriote Sherone Simpson). L’ancien recordman du monde du 100 m (9’’77 en 2005 et 2006, 9’’74 en 2007) avait été contrôlé positif à un stimulant (oxilofrine) il y a un peu plus d’un an et suspendu pour 18 mois à compter du 21 juin 2013 par la commission antidopage jamaïcaine. Une sanction trop lourde aux yeux de Powell (31 ans), d’autant plus que dans le même temps l’Américain Tyson Gay n’avait écopé que d’un an de suspension alors qu’il avait subi trois contrôles positifs à des stéroïdes anabolisants ! Des substances bien plus dopantes que les compléments alimentaires incriminés par Powell dans son cas.

Le Jamaïcain avait donc saisi le Tribunal Arbitral du Sport pour obtenir une réduction de peine. En attendant le résultat de son appel, il avait été autorisé à courir, le TAS ayant levé le mois dernier l’exécution de la suspension. Finalement entendu la semaine dernière à New York, Powell, qui espérait une sanction de trois mois de suspension seulement, a donc obtenu partiellement gain de cause. Le TAS a limité à six mois la durée de sa suspension, autorisant désormais le Jamaïcain à courir sans restriction. Cela tombe bien : après avoir renoncé au meeting Areva au Stade de France au début du mois, l’homme aux 81 chronos sous les 10’’ sur 100 m était sur la piste de Lucerne mardi soir. A un peu plus de 200 kilomètres de Lausanne, siège du TAS… «Un poids a été enlevé de mes épaules, la justice a été rendue. Maintenant, place à la course !», se réjouit-il sur son compte Twitter. Avec un chrono de 10 »30 sur le bord du lac des Quatre-Cantons, le Jamaïcain a quand même du pain sur la planche.

Source: http://sport24.lefigaro.fr/athletisme/actualites/asafa-powell-libere-704730

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video