• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Sommet de Pau : Les dirigeants du Sahel répondront à la convocation de Macron

Sommet de Pau : Les dirigeants du Sahel répondront à la convocation de Macron

Malgré le ton discourtois de Macron et le refus d’une frange de la population, les dirigeants des pays membres du G5 Sahel iront bel et bien à Pau à l’exception du Tchadien Idriss Déby, qui a sera absent à ce rendez-vous. Comme Ibrahim Boubakar Keïta et Mahamadou Issoufou, président Roch Kaboré devrait recevoir officiellement son invitation. Mais une bonne frange de la population des pays concernés s’y oppose.

L’enjeu de la réunion dépasse la polémique suscitée par les propos d’Emmanuel Macron, soutient Soumeylou Boubeye Maiga. L’ex-Premier ministre malien pense qu’après « les pertes subies dans nos différents pays concernés en particulier le Mali, le Burkina Faso et le Niger, et puis les pertes subies par Barkhane à l’occasion d’une opération, il était nécessaire – pas de marquer une pause –  mais de faire le point et voir s’il y a des orientations ou des correctifs à apporter ».

Le ministre Oumar Yahya, porte-parole du gouvernement tchadien, estime que le président n’est pas pour autant contre la réunion de Pau. « N’eût été une question de calendrier, je crois que le président serait parti parce qu’il était à tous les rendez-vous relatifs à la question de la sécurité et à la paix. Donc il n’y a pas d’autres raisons à cela », justifie le porte-parole qui ajoute qu’il ne faut pas donner une autre connotation à cette rencontre.

Ce sommet sera consacré à la lutte contre le terrorisme et à la présence militaire française.

 

Prince Khalil

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video