• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] UNE NOUVELLE BAVURE POLICIÈRE AUX ÉTATS-UNIS

[SOCIÉTÉ] UNE NOUVELLE BAVURE POLICIÈRE AUX ÉTATS-UNIS

Quelques jours à peine après la mort de Walter Scott, un afro-américain abattu par un policier blanc à North Charleston en Caroline du Sud, une nouvelle bavure policière impliquant le décès d’un Noir secoue les Etats-Unis.

Au début du mois d’avril, Eric Courtney Harris, un afro-américain de 44 ans, a été abattu par un policier qui affirme qu’il aurait confondu son arme de service avec un Taser.  Cependant, une récente vidéo montrant la scène vient d’être révélée par la police et elle provoque une fois de plus l’indignation aux Etats-Unis.

Le 2 avril dernier, Robert Bates, un policier volontaire de 73 ans, a tué Eric Courtney Harris, un afro-américain de 44 ans, à Tulsa dans l’Oklahoma. Selon lui, il s’agissait d’une « erreur » avait expliqué l’agent de police : il avait utilisé son arme à feu au lieu de son Taser tandis qu’il tentait d’arrêter M. Harris.

La police de la ville de Tulsa a diffusé une vidéo de la scène. On y voit la police poursuivre l’homme de 44 ans puis lui ordonner de s’allonger par terre.

« Je n’arrive plus à respirer »

Dnas la vidéo, on entent Robert Bates criait : « Taser ! Taser ! » avant d’appuyer sur la gachette de son arme. On entend ensuite un coup de feu et le policier volontaire dire : « Oh, je lui ai tiré dessus ! Je suis désolé », en laissant tomber son arme à terre. Puis, on entend Eric Harris, alors à terre dire : « Il m’a tiré dessus ! Oh mon Dieu. » Il ajoute « Je n’arrive plus à respirer », tandis qu’un policier a son genou sur sa tête. « On emmerde ta respiration », répond un officier, « ferme-la ».

La scène a été filmée par une caméra embarquée sur l’un des policiers. M. Harris est décédé environ une heure après avoir reçu le coup de feu.

L’arrestation d’Eric Courtney Harris se faisait dans le cadre d’une enquête sur un trafic présumé de ventes d’armes illégales. Mais aucune arme n’a été retrouvé sur M. Harris le jour de son décès.

La diffusion de la vidéo a soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux :

NegroNews avec AFP

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook