• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] UNE JEUNE FEMME HARCELÉE SUR LE NET POUR AVOIR DÉPLORÉ LE FAIT QU’UN QUARTIER PORTE LE NOM « LA NÉGRESSE » À BIARRITZ

[SOCIÉTÉ] UNE JEUNE FEMME HARCELÉE SUR LE NET POUR AVOIR DÉPLORÉ LE FAIT QU’UN QUARTIER PORTE LE NOM « LA NÉGRESSE » À BIARRITZ

Virginie Sassoon n’aurait jamais pensé nourrir une telle polémique après son tweet sur le quartier de La Négresse, repris par la Licra.

Jointe par « Sud Ouest », elle s’explique.

« Je vis un cauchemar depuis lundi. Je n’ai jamais vécu une situation pareille. Comme tout le monde j’ai entendu parler du harcèlement en ligne dont sont victimes certains jeunes, à 35 ans j’ai vraiment compris ce que cela faisait. Sur Facebook comme sur Twitter, je prends une rafale d’insultes en flot continu. Ça fait très mal et très peur. En fait, lundi en passant par la gare de Biarritz, j’ai été interpellée par la banderole des fêtes de la Négresse. J’ai twitté mon malaise face au visuel caricatural de femme noire que je trouve d’un autre temps.

Ma critique a été interprétée comme une insulte au quartier, à la ville, à ses habitants et aux organisateurs de la fête. Ça m’affecte profondément qu’ils aient pu le penser.

Je n’ai jamais voulu traiter Biarritz de ville raciste. Je la connais trop bien pour savoir que c’est nullement le cas. Et je ne milite absolument pas pour que l’on débaptise le quartier de la Négresse ! Cette polémique n’est pas la mienne. En revanche, au sortir de la gare, on devrait mettre une plaque commémorative pour rendre hommage à cette femme et expliquer pourquoi le quartier s’appelle ainsi. Personnellement, je vais faire des recherches pour savoir qui elle était vraiment, son histoire et son lien avec le quartier. Je vais également continuer à questionner l’usage sémantique complexe des termes « nègre » et « négresse ». À mon échelle, j’espère ainsi pouvoir éclairer, nourrir et questionner notre histoire commune, dans le respect de la diversité des opinions et loin des réactions passionnelles. »

Virginie Sassoon est enseignante en sciences de l’information et de la communication, sociologue des médias.

Source : http://www.sudouest.fr/2015/06/13/elle-est-a-l-origine-de-la-polemique-sur-la-negresse-a-biarritz-je-vis-un-cauchemar-1950723-5166.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook