• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] TOGO : UN FINANCEMENT QUI POURRAIT ÉVITER LA FUITE DES MÉDECINS VERS L’OCCIDENT

[SOCIÉTÉ] TOGO : UN FINANCEMENT QUI POURRAIT ÉVITER LA FUITE DES MÉDECINS VERS L’OCCIDENT

La clinique privée Biasa recevra 1,7 million $ du fonds Aureos Africa Health Fund pour étendre ses capacités d’accueil et développer de nouvelles offres de soins. Le plan de modernisation et de développement de la Clinique Biasa est estimé à 5 millions $.

« Notre investissement permettra d’assurer la modernisation des installations existantes de la clinique et le développement de nouveaux services de diagnostic qui auront un impact positif de la santé et le bien-être du patient », a précisé Kodjo Aziagbe un associé d’Aureos Capital.

Pour Moïse Kwasivi Fiadjoe, la modernisation de la clinique par l’acquisition d’équipement de pointe permettra de limiter l’exode des médecins vers les cliniques des pays occidentaux.
Créée en 1984 par les docteurs Moïse Kwasivi Fiadjoe, Jemima Prince Agbodjan et Robert Komlanvisoé Fiadjoe avec plus de 15 offres de soins de spécialités (gynécologie obstétrique, pédiatrie, rhumatologie, urologie…), la clinique Biasa a acquis une forte expertise en assistance médicale à la procréation.

Aureos Africa Health Fund est doté de 105 millions $ et a déjà acquis des participations dans plusieurs entreprises dont Nairobi Women’s Hospital (Kenya), C&J Medicare Hospital (Ghana) et Revital Healthcare (Kenya).

Source : agenceecofin.com

Image d’illustration : Un médecin dans la clinique Biasa (Togo).

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook