• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] SHONDA RHIMES  » UNE FEMME NOIRE EN COLÈRE » : L’APPELLATION QUI FAIT DÉBAT

[SOCIÉTÉ] SHONDA RHIMES  » UNE FEMME NOIRE EN COLÈRE » : L’APPELLATION QUI FAIT DÉBAT

Jeudi 18 septembre, le New York Times a publié un article sur Shonda Rhimes, la créatrice de Grey’s anatomy et Scandal. « Quand Shonda Rhimes écrira une biographie, elle devrait s’intituler ’How to get away with being an angry black woman’ », écrit la journaliste Alessandra Stanley dès la première phrase, en référence à How to get away with murder, la nouvelle série produite par cette première. Une tournure que la principale intéressée n’a pas particulièrement appréciée…

D’autant que Shonda Rhimes n’est pas la créatrice de cette nouveauté. « Je me demande vraiment pourquoi une critique du New York Times ne connait même pas l’identité du créateur de la série dont elle parle, s’interrogeait-elle via son compter Twitter. Peter Nowalk, tu savais que tu étais une femme noire en colère ? » Même si la journaliste à l’origine de ce papier fait l’éloge de la scénariste américaine pour sa capacité à « remettre à zéro l’image de la femme afro-américaine à la télévision plus que n’importe qui depuis Oprah Winfrey », Shonda Rhimes est restée surprise de l’appellation en début d’article.

La créatrice de Grey’s Anatomy et de Scandal a également fait remarquer que l’article la rapprochait de ses personnages noirs, mais pas des personnages blancs qu’elle a créés : « Dernière chose (ensuite je vais faire du yoga) : comment se fait-il que je ne sois pas ’une femme noire en colère’ toutes les fois où Meredith (ou Addison) s’énerve ? ». Avant de poursuivre : « Attendez. Je suis en colère et une scénariste de romances ?!! ».

Et lorsqu’un de ses followers lui demande si elle a lu l’article, Shonda Rhimes a tweeté ironiquement : « J’étais trop occupée à être en colère et noire. Aussi une femme. Cela prend du temps ». A la suite à cette polémique, Alessandra Stanley a réagi : « Le but de cet article , une fois les 140 premiers signes lus, est de louer Shonda Rhimes pour repousser avec succès un stéréotype fatigant et insidieux. » Une défense vaine au vu des récents retweets de la célèbre productrice…

Source :

http://www.toutelatele.com/shonda-rhimes-repond-a-un-article-du-new-york-times-63933

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook