• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : DES FILLES DEVIENNENT DES GARÇONS À 12 ANS

[SOCIÉTÉ] RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : DES FILLES DEVIENNENT DES GARÇONS À 12 ANS

 

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : DES FILLES DEVIENNENT DES GARÇONS À 12 ANS

Dans un village isolé de la République Dominicaine, un enfant sur cinquante naît avec des organes génitaux fille avant de développer un pénis à la puberté. Ils sont appelés les Guevedoces (pénis à 12 ans) ou encore pseudohermaphrodite par les scientifiques.

Les petites filles touchées par cette singularité, ont à la puberté, une deuxième poussée de testostérone qui engendre le développement d’organes génitaux masculins. Cette anomalie est liée à une carence de l’enzyme 5-alpha-réductase qui transforme la testostérone en hormone qui permet le développement du pénis.

On retrouve ce phénomène en Papouasie-Nouvelle Guinée, où les enfants sont rejetés, humiliés par leur famille et la société, contrairement à la République Dominicaine où cette « transformation » est joyeusement célébrée. Ces changements physiques ont néanmoins des conséquences au niveau santé.

En effet, l’étude des pseudohermaphrodites a permis de découvrir que la taille de la prostate chez ces petits garçons était particulièrement petite. Les chercheurs ont donc mis au point un médicament visant à bloquer l’action de l’enzyme 5-alpha-réductase et traiter l’hypertrophie de la prostate.

 

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook