• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] QUAND DES « CHERCHEURS » OCCIDENTAUX PRÉVOIENT LES FUTURS GÉNOCIDES EN AFRIQUE

[SOCIÉTÉ] QUAND DES « CHERCHEURS » OCCIDENTAUX PRÉVOIENT LES FUTURS GÉNOCIDES EN AFRIQUE

Alors que l’on commémore depuis le 7 avril les 20 ans du génocide rwandais, des chercheurs de l’université de Sydney en Australie, ont créé un modèle prédisant quels pays sont les plus susceptibles de connaître des violences massives et ciblées à l’avenir.

Connu comme le Atrocity Forecasting Project (Projet de prévision des atrocités), le modèle met en jeu plus d’une douzaine de «variables d’instabilité», selon le site Defense One, qui rapporte l’information. Parmi ces variables: des statistiques sur les guerres civiles, les changements de régimes, le taux d’homicide, ou encore le cas de génocides précédents.

«C’est un outil similaire à celui financé par le Pentagone, le Integrated Crisis Early Warning System (ICEWS), un outil regroupant des données, utilisé pour prévoir toutes sortes d’urgences internationales», précise Defense One.

Les dernières prévisions de l’Atrocity Forecasting Project ont été très précises. Testé de manière rétrospective pour évaluer sa pertinence, l’outil a été appliqué aux années 1988 à 2003 et les résultats ont été justes à 90,9%, prévoyant notamment les événements du Rwanda, de Yougoslavie ou du Soudan.

D’ici 2015, la République centrafricaine est tout en haut de la liste. Suivent la République Démocratique du Congo, le Tchad et la Somalie.

http://www.slate.fr/monde/86087/prochain-genocide

Critique NegroNews

Le problème c’est que ces études sont faites par les mêmes qui ont des intérêts sur place, et un génocide ce n’est pas un intempérie, ou une tornade, une pluie, quelque chose d’inévitable, c’est des choses qui font suite à une situation qu’on a soit laissé pourrir, soit planifié nous même. Alors on peut se poser la question : sont ils entrain de nous parler de leur futurs projets et des conséquences qui vont suivre ?  ou d’une réalité inévitable sur le terrain ?

On se rappelle tous des récentes accusations du président rwandais Paul Kagame à l’encontre de la France et son rôle joué dans le génocide rwandais, le rôle des agents de la CIA, dans la déstabilisation de certains pays africains, des assassinats politiques en Afrique et dans le monde, le rôle soupçonné du Qatar et l’Arabie Saoudite dans le financement du terrorisme armé dans des zones fragiles. Tout ces acteurs extérieurs là favorisant un climat de génocide.

Il faut savoir que les rivalités ethniques existent partout, mais aboutissent très rarement en guerres ethniques puis génocide. Par exemple, si les Seleka n’avaient pas fomenté un coup d’état en Centrafrique, aurions nous eu la situation actuelle propice au génocide ? non ! si en 94 l’avion du président Rwandais de l’époque n’avait pas été bombardé, aurions nous eu un génocide ? non ! donc prévoir un génocide en Centrafrique alors que l’élément déclencheur est un coup d’état, fomenté par des gens dont on se sait pas qui les armés, qui leur a offert des vetements neufs, etc.. c’est en quelque sorte prévoir le coup d’état en question, c.a.d. être plus ou moins au courant et si on veut aller plus loin, en être à l’origine.

Pourquoi sur cette carte les pays européens ne s’y trouvent pas malgré les immenses tensions auxquelles ils font aussi face ? encore récemment en Ukraine, Grèce, Espagne.. Pourquoi ces zones ne sont-elles pas coloriées et pourtant en Afrique presque tout est colorié ?

N’y a t’il pas aussi un peu de mépris ? voir même du racisme, voir les africains comme des êtres inférieurs incapables de gérer des conflits que par des génocides ? et les européens comme des êtres civilisés qui ne se coupent pas à la machette (pourtant les 2 guerres mondiales étaient bien en Europe et non en Afrique). Et en plus toutes ces guerres en Afrique ont toujours lieu quand un dirigeant change de partenaires commerciaux, se rapproche plus d’une puissance et s’eloigne d’une autre, et les armes utilisées sont toutes importées des pays qui se disent inquiets du génocide. Les cinq plus gros exportateurs d’armes dans le monde sont aujourd’hui les cinq pays qui ont un droit de Veto à l’ONU, en gros qui décident de lapaix dans le monde. Ont ils prévus d’une part, de gérer la situation en Europe et éviter le pire, et d’autre part de laisser pourrir la situation en Afrique ? ou sont ils tout simplement derriere le pire qui arrive dans chacun de ces pays?  ce sont des questions qu’on peut se poser.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook