• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] POURQUOI LES CÉLÉBRITÉS QUI VEULENT « SAUVER » L’AFRIQUE S’Y PRENNENT MAL

[SOCIÉTÉ] POURQUOI LES CÉLÉBRITÉS QUI VEULENT « SAUVER » L’AFRIQUE S’Y PRENNENT MAL

L’Afrique, on le sait est un continent qui attire tant économiquement que culturellement (conf le hashtag montrant la beauté culturelle africaine récemment lancé sur Twitter).
On pourrait y ajouter la démarche «philanthropique» des stars du showbizz dénonçant les maux qui rongent le continent africain depuis des décennies.
À l’image d’un George Clooney qui mis à la lumière du jour les atrocités commises au Darfour à travers un reportage émouvant, d’un Léonardo DiCaprio au Mozambique ou encore d’une Angelina Jolie, de nombreuses célébrités ont fait de l’Afrique, le nouvel eldorado de différents combats menés pour « sauver » le monde.
Ces combats sont-ils de réels combats visant à aider les populations paupérisées ou cela n’est-il qu’une façade pour se donner bonne conscience aux yeux du monde ?
Selon le média américain ‘QUARTZ’, l’activisme pour défendre des causes en Afrique permet à des célébrités de s’offrir une importante couverture médiatique, à travers des émissions de télévision, des reportages, des invitations à des forums mondiaux ou encore des actions caritatives.
En effet, ces stars activistes reçoivent le soutien des différents gouvernements de grandes puissances économiques mais leurs actions demeurent fugaces et éphémères.
« Le problème est que la plupart du temps, cela ne débouche sur rien de concret, ni sur la mise en place d’actions publiques » indique QUARTZ.
Dans un article rédigé pour la World Peace Foundation,  l’écrivain britannique Alex de Waal avance trois principes à respecter par les activistes occidentaux pour que leurs actions soient utiles aux peuples en souffrance :
– Collaborer et discuter avec les habitants locaux pour ne pas imposer un agenda extérieur à leurs problèmes.
– Agir en se basant  sur des faits, avoir une réflexion et une ouverture intellectuelle face au contexte et aux autres.
– Ne pas présumer que tout changer est possible.

Voilà des règles qui inspireront des activistes ayant réellement le cœur de pouvoir aider et sans contrepartie.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video