[SOCIÉTÉ] PAIX EN GUADELOUPE, TROP C’EST TROP

Patrice Beaufortin, âgé 23 ans, est tué par arme blanche au cours d’une partie de dominos dans un lolo des Abymes.

Le 24 janvier, Dorian Lerémon, âgé de 23 ans, est tué par arme à feu à Vieux-Bourg, aux Abymes. Il aurait été impliqué dans une bagarre survenue la veille.

Le 28 janvier, Jean-Jaques Tyron est abattu au pied de son immeuble de Lacroix, aux Abymes. L’homme de 31 ans sortait de prison.

Le 12 février, Dilan Valvert a une dispute avec le petit-ami de sa sœur, en marge du carnaval de Capesterre-Belle-Eau. Une tierce personne se mêle de l’histoire et tue le jeune homme de 23 ans.

Le 20 février, Malik Bégarin, 22 ans, s’estt trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Au cours d’une rixe entre bandes, à Cadet, Sainte-Rose, il est poignardé à mort.

Le 21 février, c’est un mineur de 17 ans, prénommé Jessy qui est mortellement blessé au thorax, à Chemin-Neuf, Pointe-à-Pitre.

Le 23 mars, Ary Rénac, âgé de 23 ans, est abattu de plusieurs balles alors qu’il est dans un bar avec sa petite-amie à la Cour Zamia, à Pointe-à-Pitre.

Le 29 mars, Sylvio Sauraye a une dispute avec un individu, à la discothèque La Vague Rouge au Gosier. Un couteau est sorti. Le jeune homme 20 ans meurt sur place.

Le 16 avril, un quinquagénaire reçoit une balle perdue lors de braquage d’une épicerie au Gosier. Gérard Julianus ne survivra pas.

Le 20 avril, une violente dispute éclate sur le parking de la Résidence Bernus, aux Abymes. Un trentenaire, Fabriano Leborgne perd la vie.

Le 10 mai, Terence, 18 ans, est tué d’un coup de fusil par son père, le chanteur Dominique Panol, à Saint-Félix au Gosier.

Le 12 mai, Wendy Miath est exécuté à Lacroix aux Abymes. Lors de la veillée à Baie-Mahault de ce jeune de 23 ans, 18 personnes avaient été blessées par balles.

Le 13 mai, Dominique Duflo, 22 ans, est mortellement touché par arme blanche à Cousinière, Vieux-Habitants pour un différent sur la réparation d’un deux-roues.

Le 31 mai, le chanteur de bouyon, Lincoln Robin, dit Suppa, 26 ans, est frappé en plein cœur par sa compagne, au cours d’une dispute conjugale.

Le 7 juin, Mickaël Marville, un toxicomane SDF de 31 ans, est abattu pour une histoire de dettes d’argent sur fond de stupéfiants, au Moule.

Le 16 juin, Miguel Camalon, 18 ans, est tué de plusieurs balles à la marina de Pointe-à-Pitre. Il avait eu une altercation avec un individu pour une histoire de filles.

Le 29 juin, samedi dernier, à Petit-Bourg, un homme a abattu ses deux enfants, sa femme, deux oncles et un cousin, avant de se donner la mort.

Les premiers éléments de l’enquête avancent que le meurtrier soupçonnait sa femme d’infidélité. Mais l’hypothèse d’un conflit à propos d’un terrain familial est également évoquée.

A ces 22 homicides doivent s’ajouter ceux survenus à Saint-Martin : le 1er janvier, le 1er mai, le 5 mai, le 8 juin et le 16 juin. Soit 5 depuis le début de l’année.

Au total, 27 personnes ont donc été tuées par armes à feu ou blanches en Guadeloupe et dans les Iles du Nord depuis le mois de janvier.

source: domactu

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video