• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] NIGERIA : LE BLANCHIMENT EXAGÉRÉ DE LA PEAU D’UNE ACTRICE FAIT DÉBAT

[SOCIÉTÉ] NIGERIA : LE BLANCHIMENT EXAGÉRÉ DE LA PEAU D’UNE ACTRICE FAIT DÉBAT

Thelma O’Kaz, figure emblématique du cinéma nigérian, a décidé de se mettre aussi au décapage de la peau.
La star de Nollywood (la version nigériane d’Hollywood), qui a plus d’une centaine de films à son actif, très connue au Nigeria et en Afrique en général, est apparue au fil des semaines de plus en plus blanche. Ce qui a attiré l’attention des internautes, dont certains qui en plaisantant n’ont pas hésité à la comparer à « Casper le fantôme. »

Le décapage de la peau est un véritable fléau en Afrique noire. Au Nigéria, bon nombre de femmes sont touchées, persuadées que plus tu es blanche, plus tu as du succès auprès des hommes, de ton employeur, bref dans tout ce que tu fais.

Le phénomène a pris tellement d’ampleur qu’un groupe de médecins de Lagos, a décidé d’intervenir et sensibiliser la population face aux dangers que peuvent générer de tels produits, des cas de cancer de la peau auraient déjà été contractés.

Mais apparemment, ils prêchent dans le vide. Aujourd’hui, au Nigéria, les produits décapants font des ruptures de stock. C’est devenu un business fleurissant au point où certains se sont lancés dans ce commerce. C’est le cas de l’artiste camerounaise/nigériane Dencia, qui a décidé de sortir son propre produit décapant. Baptisé « whitencious », le produit était en rupture de stock quelques semaines seulement après sa sortie.

Dencia-642x412

Le gouvernement nigérian quant à lui n’a pas encore réagi à ce propos, et semble visiblement minimiser le phénomène.

Negronews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook