• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] MALI : ILS EMPÊCHENT LES ISLAMISTES DE COUPER LA MAIN D’UN VOLEUR

[SOCIÉTÉ] MALI : ILS EMPÊCHENT LES ISLAMISTES DE COUPER LA MAIN D’UN VOLEUR

Samedi soir, dans un communiqué diffusé sur des radios privées de Gao, les islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), avaient annoncé qu’ils couperaient dimanche sur la place de l’Indépendance la main d’un voleur en application de la charia.

« Ils n’ont pas pu amener le prisonnier sur la place de l’Indépendance pour lui couper la main. Les habitants de Gao ont occupé la place et refusé qu’on coupe la main du voleur », a confirmé le responsable d’une ONG basée à Gao.

L’homme dont la main devait être coupée est une jeune recrue du Mujao qui avait volé des armes pour les revendre. Couper la main d’un voleur est une application rigoriste de la charia en vigueur dans certains pays musulmans, notamment l’Arabie saoudite. « Nous, on ne veut pas savoir ce qu’il a fait ce jeune, mais on ne va pas couper sa main devant nous. D’ailleurs les islamistes ont reculé. Et des civils maliens de la ville ont entonné l’hymne national du Mali, en signe de victoire « , a commenté un autre habitant de Gao.

Outre le Mujao à Gao, un autre groupe armé, Ansar Dine est présent dans le nord du Mali. Ces deux groupes ont des liens étroits avec Al-Qaïda au maghreb islamique (Aqmi). Les trois grandes villes et régions administratives du nord du Mali – Tombouctou, Kidal et Gao – qui représentent plus de la moitié du territoire de cet immense pays du Sahel – sont occupées par les islamistes armés depuis fin mars. Ils en ont évincé la rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) qui avait lancé l’offensive avec eux en janvier. Leur objectif est d’imposer la charia à tout le pays.

Source : rtl.fr

Image d’illustration : Des islamistes d’Ansar Dine près de Tombouctou (AFP).

 

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook