• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] MADAGASCAR : MONTÉE ALARMANTE DES CAS DE LÈPRE

[SOCIÉTÉ] MADAGASCAR : MONTÉE ALARMANTE DES CAS DE LÈPRE

La lèpre est encore à un niveau important à Madagascar. Le pays enregistre chaque année plus de 1600 nouveaux cas de lèpre. Un chiffre record en Afrique.
Selon l’OMS, environ 200.000 personnes sont chaque année atteintes de la lèpre dans le monde. A Madagascar, la maladie touche une grande partie de la population aussi bien des milieux ruraux qu’urbains. A Tuléar, la principale ville du sud-ouest, un pavillon accueille et consulte les patients atteints de lèpre.

Installé au sein de l’hôpital de Tuléar, le Pavillon du Père Isidore Dépré est un centre de référence dans le pays. Il accueille des dizaines de personnes par jour de toutes les couches sociales. « Presque la moitié sont des gens pauvres. Mais de temps en temps, il y a aussi des gens aisés. On a beaucoup de gens qui étudient à l’université, des policiers, des fonctionnaires, des classes moyennes qui attrapent la lèpre », explique un médecin du centre.

Les personnes atteintes de la maladie sont le plus souvent victimes de discrimination dans leur communauté. Natacha, une collégienne de 15 ans raconte : « J’avais quelques taches sur le corps. Et puis j’en ai eu de plus en plus. Mes camarades de classe me disaient : ‘‘Vas-t-en, tu risques de nous contaminer‘‘. Ça, c’était au début de ma maladie. Mais dès la prise des premiers médicaments, la lèpre n’est plus contagieuse et les taches apparues sur ma peau ont aujourd’hui presque toutes disparu ».

Le traitement qui dure six à douze mois est beaucoup plus accessible aux citadins. A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la lèpre le 25 janvier, l’Organisation Mondiale de la Santé a demandé aux dirigeants de mettre le traitement à la disposition de tous.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video