• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LYON: LES INSULTES DU BLOGGEUR BASSEM RAVIVE LES TENSIONS COMMUNAUTAIRES ENTRE NOIRS ET ARABES

[SOCIÉTÉ] LYON: LES INSULTES DU BLOGGEUR BASSEM RAVIVE LES TENSIONS COMMUNAUTAIRES ENTRE NOIRS ET ARABES

Alors que le « Duc de Boulogne » doit se produire ce Vendredi 25 mars dans la discothèque du Red Room à Lyon, l’arrivée de Booba est placée sous haute tension. Le rappeur, d’origine sénégalaise, est menacé par Bassem Braiki, un bloggeur, issue de la communauté maghrébine, très connu pour son franc-parler sur les réseaux sociaux et dans la banlieue lyonnaise. Bassem promet de perturber le showcase de l’artiste du 92.

À l’origine de ce clash,selon Bassem, « J’vais à la chicha pour les beurettes ». Une phrase que lâche Booba dans la chanson « VRAI » en featuring avec le 40 000 Gang.

Dans une autre vidéo provenant de l’application désormais célèbre Périscope, le bloggeur s’en prend à ces « beurettes-à-nègres » (au bout de 7mins25 dans la video ci dessous) et par ailleurs commence à raviver les tensions entre les communautés noires et maghrébines.

Mais Booba, de son coté ne semble pas être impressionné face aux menaces du bloggeur. Malgré de nouveaux appels au boycott, le rappeur confirme sa présence ce vendredi à Lyon. « B2oba 92i ed Room 25 mars, à Lyon. 6-9 la trickzer. Ouloulou… », lance-t-il dans une vidéo.

Hercha Ouragan pour NegroNews

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook