• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LES MATERNELLES INITIÉS AUX GOÛTS DE L’AFRIQUE

[SOCIÉTÉ] LES MATERNELLES INITIÉS AUX GOÛTS DE L’AFRIQUE

Lundi matin, il y avait comme un petit air d’Afrique dans le restaurant scolaire de l’école maternelle Paul-Pouget. À l’occasion de la semaine du goût, la société Sogeres, prestataire de service pour la restauration scolaire, avait prévu de faire découvrir des légumes et fruits africains aux jeunes enfants.

Pour l’occasion, Come Kourbila a revêtu le costume traditionnel de son pays, le Gabon. Inutile de dire qu’il a longuement été observé par les enfants occupés à prendre leur repas de midi. « Vous allez goûter de très bonnes choses, vous allez voir comme c’est bon » dit Évelyne Donzeaud, adjointe à l’éducation, aux enfants d’une table. « Je m’en fous, j’aime pas ! » rétorque un bout de chou sans lever les yeux de son assiette.» « Tu as déjà goûté ?» «Non mais j’aime pas ! » Le pitchoun campe sur ses positions, visiblement il va être difficile de lui faire changer d’avis. Heureusement, ses petits camarades semblent plus ouverts à la présentation et à la dégustation prévue à la fin du repas.

Saveurs de produits africains

Intrigué, tous les enfants observent du coin de l’œil le fond du restaurant où sont installés fruits et légumes. Les trois adultes de la société Sogeres les intriguent peut-être encore plus. Il y a là Sonia Gazziero, chargée de clientèle et référente pour la Ville, Armelle Sivadier diététicienne avec leurs blouses blanches et Come Kourbila dans son habit traditionnel. «Qui c’est eux ? Pourquoi ils sont là?»

Le repas terminé, les trois adultes présentent les produits exposés sur la table. Il y a du manioc sous sa forme brute et cuit, des bananes plantain avec leurs chips salées et sucrées, des patates douces, de l’ananas, des arachides dans leur coque, mais aussi des salées et sucrées. Bref, tout un panel de fruits et légumes africains à découvrir.

Certains se risquent à goûter. Inévitablement, les uns trouvent très bon, les autres restent dubitatifs. «Nous avons trouvé que cette animation était parfaitement adaptée aux enfants de maternelle. La finalité est avant tout d’éduquer leur goût le plus tôt possible », commente l’adjointe aux affaires scolaires.

Pari réussi pour certains qui ont beaucoup apprécié les saveurs, échec pour d’autres qui n’ont pas aimé. Ainsi va la vie des enfants face à la table.

Jacky Donzeaud

Source : http://www.sudouest.fr/2014/10/16/les-maternelles-inities-aux-gouts-de-l-afrique-1705914-2904.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook