• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LES AFRICAINES DÉPENSENT PRÈS DE 7 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN DANS LES FAUX CHEVEUX

[SOCIÉTÉ] LES AFRICAINES DÉPENSENT PRÈS DE 7 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN DANS LES FAUX CHEVEUX

 

Elles veulent coûte que coûte se faire belle. Mais pour quel prix ? Selon Euromonitor International, les femmes africaines débourseraient près de 7 milliards de dollars chaque année dans les faux cheveux : perruques, mèches humaines, closures, laces, wigs… Le Nigéria, le Cameroun et l’Afrique du Sud sont les pays d’où proviennent la majeure partie de cette somme. Aux Etats-Unis, une enquête de l’agence Mintel, chiffrait ce marché à 684 millions de dollars en 2013. Plus que jamais, le business de faux cheveux, prend de l’ampleur !

Des pays comme l’Inde, le Brésil ou encore la Chine, sont véritablement impliqués dans ce commerce. D’après Reuters, ce phénomène a amené Unilever et L’Oréal à investir dans la recherche pour le développement de nouveaux produits. Sur le continent africain, le commerce de mèches humaines fait des heureuses. Pour la plupart des femmes d’affaires qui s’impliquent dans ce projet, c’est le jackpot !

Selon certains spécialistes, le marché de faux cheveux pourrait favoriser l’auto-emploi des femmes en Afrique et dans le monde. Un commerce qui, selon eux, devrait combler le retard économique d’une grande partie de pays africains.

Herika Ouraga pour NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook