[SOCIÉTÉ] LE SWAZILAND INTERDIT LA MINI-JUPE

La police du Swaziland a fait savoir, lundi 24 décembre, qu’elle allait faire respecter strictement l’interdiction de la mini-jupe. La porte-parole des forces de l’ordre, Wendy Hleta, explique ainsi à The Independant Online News qu’une loi coloniale, instaurée en 1889,et qui prohibe les tenues indécentes serait desormais strictement appliquée. Les contrevenantes s’exposent à six mois de prison.

« Le viol est facilité, parce qu’il est facile de retirer la petite pièce de tissu », a-t-elle expliqué. Les jeans à taille basse sont également interdits. M. Hleta estime que les femmes qui portent ces tenues sont responsables des agressions qu’elles subissent. « J’ai lu sur un réseau social que les hommes et même parfois les femmes ont une tendance à ‘déshabiller les gens du regard’. Ça devient plus facile avec les vêtements moulants ou suggestifs. »

L’interdiction ne frappera cependant pas les tenues traditionnelles portées par les jeunes filles lors de la célèbre « danse des roseaux », qui attire chaque année en septembre des hordes de touristes au Swaziland. Les jeunes filles supposées vierges du pays y dansent seins nus devant le roi Mswati III, qui a le droit de choisir parmi elles une nouvelle épouse. Elles portent en outre un pagne traditionnel qui ne dissimule que leur sexe, mais laisse leurs fesses parfaitement visibles.

Source : Le monde

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook