• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LE PEUPLE CONGOLAIS REFUSE LE DÉPART DE 300 ENFANTS CONGOLAIS ADOPTÉS VERS LA FRANCE

[SOCIÉTÉ] LE PEUPLE CONGOLAIS REFUSE LE DÉPART DE 300 ENFANTS CONGOLAIS ADOPTÉS VERS LA FRANCE

La République Démocratique du Congo s’oppose depuis près de 4 ans à la sortie d’enfants congolais de son territoire. En effet, les congolais refusent de donner leurs enfants à des familles occidentales par crainte de maltraitance et qu’en fait ces derniers ne soient confiés à des familles homosexuelles.

Le processus d’adoption est à priori naturel et légal, mais le reste-t-il quand une association décide d’adopter 1300 enfants, dont 300 enfants adoptés par des familles européennes ?

Rappelons que le tribunal de la République Démocratique du Congo avait validé les adoptions en 2012 mais qu’en fin 2013 Kinshasa a interdit aux enfants de sortir du territoire lorsqu’ils étaient adoptés par des étrangers.
En septembre 2014, le gel des sorties a été renouvelé, laissant les parents français dans un profond désespoir. Après avoir créé un collectif, ces parents demandent désormais l’aide du Quai d’Orsay.

À ce jour, les enfants n’ont toujours pas quitté le territoire congolais. L’association d’adoption internationale « Vivre en famille » suit de très près ce dossier. Son président, Maurice Labaisse, est revenu en France lundi dernier après avoir rencontré les autorités congolaises. 

Cette situation fait remonter à la surface l’histoire de l’association de l’Arche de Zoé qui en octobre 2007, tentait d’exfiltrer du Tchad vers la France, 103 enfants tchadiens présentés comme des orphelins du Darfour. L’opération, totalement illégale, avait alors échoué.

Un conseil des ministres aura prochainement lieu afin de statuer sur le sort de ces enfants congolais.



NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook