• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LE GOUVERNEMENT HAÏTIEN CONSTERNÉ APRÈS L’ASSASSINAT D’UN RESSORTISSANT HAÏTIEN EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

[SOCIÉTÉ] LE GOUVERNEMENT HAÏTIEN CONSTERNÉ APRÈS L’ASSASSINAT D’UN RESSORTISSANT HAÏTIEN EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Le Ministère des Affaires Etrangères et des Cultes informe le public en général et la presse parlée, écrite et télévisée en particulier, qu’il a appris avec la plus profonde consternation l’acte barbare perpétré sur la personne d’un ressortissant haïtien retrouvé mort, pendu sur une place publique dans la ville de Santiago en République Dominicaine.

Le Gouvernement de la République condamne ce crime odieux commis le 11 février 2015, à six jours du cambriolage, en plein jour, soit, le 5 février écoulé, de la résidence de l’Ambassadeur de la République d’Haïti en République Dominicaine, Son Excellence Monsieur Fritz Cinéas, tandis qu’il était rappelé à la Chancellerie, pour consultation, par le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Son Excellence Monsieur Duly Brutus, dans un contexte particulièrement marqué par une campagne anti-haïtienne et des rapatriements abusifs de migrants haïtiens en situation irrégulière en République Dominicaine.

Aussi, très alarmé par ces faits qui interpellent le Gouvernement de la République, le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes a-t-il convoqué ce jeudi 12 février 2015, à la Chancellerie, l’Ambassadeur de la République Dominicaine en Haïti, Son Excellence Monsieur Ruben Silie Valdez avec qui il s’est entretenu.

Au cours de cet entretien, le Chancelier haïtien a rappelé à l’attention de l’Ambassadeur Valdez les obligations conventionnelles de la République Dominicaine et l’impérieuse nécessité pour son pays de veiller au respect des droits des ressortissants haïtiens et à leur protection.

Dans cette perspective, des instructions ont été passées à la mission diplomatique haïtienne en République Dominicaine en vue de suivre l’évolution de l’enquête des autorités dominicaines pour que toute la lumière soit faite sur le meurtre, dans des conditions atroces, du ressortissant haïtien.

Le Ministère des Affaires Etrangères et des Cultes saisit l’occasion pour présenter aux parents, amis et proches de la victime les sympathies du Gouvernement de la République.

 Source :
 http://www.alterpresse.org/spip.php?article17759#.VOHlQfmG90w

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video