• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LE GHANA DEMANDE L’AIDE DU FMI POUR STABILISER SA MONNAIE NATIONALE

[SOCIÉTÉ] LE GHANA DEMANDE L’AIDE DU FMI POUR STABILISER SA MONNAIE NATIONALE

Le ministre ghanéen des Finances, Seth Terkper, a annoncé, le 4 août, que son pays a demandé l’aide du Fonds Monétaire International (FMI) pour freiner la dépréciation de sa monnaie, le cedi, et rétablir la confiance des investisseurs dans son économie en difficultés.

« L’objectif ultime est de stabiliser le cedi pour empêcher localement une envolée des prix», a déclaré M. Terkper, à Accra à la radio FM Joy, estimant cette mesure rétablirait la confiance des investisseurs dans l’économie de son pays.

S’exprimant en marge du sommet USA-Afrique, le président ghanéen, John Mahama a également indiqué que son pays avait besoin d’assistance pour mener à bien des ajustements structurels afin de parvenir à équilibrer son budget en quelques années et enrayer la chute du cedi. «Nous voulons travailler avec le FMI et voir comment nous pouvons éliminer le déficit rapidement», a déclaré M. Mahama. «Les marchés internationaux de capitaux pensent qu’il y a un manque de crédibilité à moins que vous n’ayez le soutien du FMI», a-t-il ajouté sans donner de détail sur le montant de l’aide recherchée auprès du Fonds.

Le cedi a plongé de 40% par rapport au dollar cette année.Le Ghana a connu une croissance économique rapide l’année dernière grâce à d’importantes exportations d’or, de cacao et de pétrole qu’il a commencé à produire en 2010. Mais la baisse des prix du métal jaune et les dépenses excessives du gouvernement ainsi que les difficultés rencontrées pour augmenter la production de brut ont suscité le scepticisme des investisseurs.

Source :

http://www.agenceecofin.com/gestion-publique/0508-21970-le-ghana-demande-l-aide-du-fmi-pour-stabiliser-sa-monnaie-nationale

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook