• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] L’AFRIQUE FRAPPÉE PAR LE FLÉAU DES FAUX MÉDICAMENTS

[SOCIÉTÉ] L’AFRIQUE FRAPPÉE PAR LE FLÉAU DES FAUX MÉDICAMENTS

 

La fondation française Chirac a récemment annoncé qu’une compagne devait être lancée à destination de l’Afrique pour dénoncer le fléau des faux médicaments, que les gens ont ont tendance à se procurer dans la rue et qui peuvent les tuer.

« Le médicament de la rue tue », tel est le slogan de cette vaste campagne de sensibilisation d’envergure internationale, démarrée depuis le 14 septembre dernier au travers de plusieurs médias présents sur le continent, en destination grand public.

Diffusée sous forme de spots radio et télé telles que RFI, France 24, TV 5 ou encore Trace, cette campagne devrait parvenir plus grand nombre.

La fondation prévient :« La prise de faux médicaments peut entraîner une résistance accrue aux vrais médicaments, de nouvelles maladies, des handicaps ou la mort ». Celle-ci rappelle par exemple qu’on a, par le passé, retrouvé de l’antigel dans de faux sirops pour donner un goût sucré ou des poussières de peinture pour donner de la couleur aux produits.

Selon une étude réalisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), sur le plan international, environ 10% des médicaments qui circulent sont faux et près de la moitié vendus sur le net sont des contrefaçons.

Bien que la plupart du temps, ces médicaments falsifiés ou contrefaits soient sous-dosés, ils peuvent malgré tout contenir des substances toxiques tels que de l’antigel pour sucrer les sirops ou encore des poussières de peinture pour la coloration des produits. Cela n’est donc pas sans risque.

« La prise de faux médicaments peut entraîner une résistance accrue aux vrais médicaments, de nouvelles maladies, des handicaps ou la mort », déplore la fondation alarmiste.

 

NegroNews​

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook