[SOCIÉTÉ] LA POLYNÉSIE, TERRE DE MARIAGES

Weekend de Saint-Valentin oblige, Radio 1 s’est penché sur les statistiques de l’amour au fenua ! Une étude publiée par l’Insee la semaine dernière révèle que, depuis la fin de la guerre, les français ne s’étaient jamais aussi peu mariés qu’en 2013. En Polynésie en revanche le nombre de couple à se dire oui est en augmentation ces dernières années !

Selon les chiffres de l’Institut de la statistique en Polynésie (ISPF), le taux de nuptialité, c’est-à-dire le rapport sur une année entre le nombre de mariages et le nombre d’habitants, était de 5,5 pour 1 000 en 2013, soit 1 474 unions célébrées . Au commencement de la collecte de données sur le mariage en 1984, ce taux était de 7,3 mariages pour 1 000 habitants. Puis il n’a cessé de chuter d’années en années pour atteindre son plus bas seuil : 4,1 en 2001. Cette année là, le nombre de cérémonies passait pour la première fois sous la barre des 1 000 par an. Toutefois, depuis cette date, on constate que le nombre de mariage repart progressivement à la hausse. En 2012 le taux de nuptialité a même atteint 6,3 pour mille. Un chiffre qui n’avait plus été observé depuis l’année 1994. Depuis le début des estimations statistiques concernant le mariage, jamais autant d’unions n’avaient été célébrées que cette année là, il y en a eu 1699 exactement. En 2013, le nombre de noces était légèrement inférieur mais confirmait toujours cette tendance à la hausse.

Un mariage de plus en plus tardif

En 2013 en Polynésie, les mariés étaient en moyenne sept ans plus âgés que ceux de 1984. Lors d’une première union, l’épouse a en moyenne 33,3 ans et son tane 36,7 ans.

Des chiffres bien différents de la moyenne des français

Les Polynésiens se marient beaucoup plus souvent que la moyenne des Français. Sur l’ensemble du territoire français, DOM-TOM compris, le nombre de mariage enregistré en 2013 s’élevait à 231 000. Sur une population estimée à 65 millions de personne cela représente un taux de nuptialité de 3,5. Comprenez qu’ils étaient 7 habitants sur 1 000 à s’unir pour la vie en France, quand en Polynésie ils étaient 11 pour 1 000 à la même époque ! Par ailleurs, on note que la moyenne des français se marient deux à trois ans plus jeunes que les Polynésiens.

Source : http://www.radio1.pf/la-polynesie-terre-de-mariages/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video