[SOCIÉTÉ] GOMA, CAPITALE DU VIOL ?

L’ONG Heal Africa a présenté lundi dernier une étude sur l’affolante croissance des viols en République démocratique du Congo.

Entre les mois de janvier et juin 2012, 2500 personnes ont été violées dont 178 hommes selon les sondages dans la province du Nord-Kivu.

Les mentalités n’évoluent pas, les hommes, de plus en plus des civils, continuent à violer des femmes et davantage de mineures. A l’hôpital de Goma (la ville recensant le plus de cas de violences) 70% des victimes sont des jeunes filles ou des enfants.

Selon l’ONG qui se bat depuis les années 2000 pour l’amélioration de la condition des femmes en RDC, l’augmentation des viols est liée à l’abus de pouvoir, au manque de sanctions et à l’échec de la réinsertion des ex-mobilisés.

Aucune femme n’est exclue, à Kinshasa dans la capitale, au moins un viol est enregistré chaque jour.

Source : Afriquinfos

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook