• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] ÉTATS-UNIS: UNE EXPOSITION MONTRANT LA SCÈNE DE MORT DE MICHAEL BROWN FAIT POLÉMIQUE

[SOCIÉTÉ] ÉTATS-UNIS: UNE EXPOSITION MONTRANT LA SCÈNE DE MORT DE MICHAEL BROWN FAIT POLÉMIQUE

Le 9 août 2014, Michael Brown, un adolescent noir de 17 ans, était abattu par un officier blanc d’une balle dans le dos alors qu’il n’était pas armé. Sa mort, est comme une preuve du racisme de la société américaine et de l’illusion de l’Amérique post-raciale. Cela avait provoqué des émeutes et des mobilisations à Ferguson et dans tout le pays, autour du mot d’ordre « Black Lives Matter » (les vies noires comptent).

Un an après ce crime révoltant, une reconstitution hyperréaliste de la mort de Michael Brown, gisant face contre terre, dans une galerie de Chicago fait scandale aux Etats-Unis.

Sur le sol de cette galerie, on peut apercevoir un mannequin représentant Michael Brown qui est allongé, face contre terre. La scène est entourée d’un cordon de sécurité et au mur, une vidéo joue « Angelitos Negros », chanté par Eartha Kitt.

C’est une artiste blanche qui a mis en place cette exposition indiquant vouloir dénoncer le racisme « endémique » dans un pays marqué récemment par plusieurs bavures policières. L’exposition « Confronter les vérités: Réveillez-vous! » (« Confronting Truths: Wake Up! »), la galerie Guichard est installée dans un quartier majoritairement noir de Chicago et « spécialisée dans l’art de la diaspora africaine », veut encourager les visiteurs à « se joindre au débat pour commencer à panser les plaies ».

« J’explore le privilège des Blancs à travers la vive conscience que j’ai de l’avantage indu donné par ma peau blanche », écrit Ti-Rock Moore, l’auteur  dans la présentation de l’exposition.

Ti-Rock Moore se considère comme une artiste politique, qui veut forcer les Blancs à ouvrir les yeux sur leurs privilèges et le racisme de la société où ils vivent. Lesbienne, elle explique avoir connu, à une échelle différente, la discrimination.

Pour son œuvre sur Michael Brown, Ti-Rock Moore a demandé l’accord de la famille du garçon :

« Au début, j’étais inquiète de la réaction de la famille mais je savais que je devais leur demander la permission, par respect pour leur fils. Ils m’ont non seulement donné leur bénédiction, mais aussi dit qu’ils pensaient que cela préserverait la mémoire de leur fils et nourrirait la mobilisation. Les parents feront un discours au vernissage de l’exposition. »

La mère de Michael Brown était présente à l’inauguration, le corps ayant toutefois été recouvert pour sa venue, néanmoins, le père de Michael Brown est totalement contre cette exposition.

« C’est vraiment bouleversant, dégoûtant », réagit le père de Michael Brown. Cette image est gravée dans ma têteJ’aimerais vraiment, vraiment, qu’ils retirent ça »,  réagit le père lors d’un entretien accordé à la chaîne CBS News.

Toutefois, ce message a du mal à convaincre la communauté noire et les critiques sont nombreuses. La galerie dit même avoir reçu insultes et menaces.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook