• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] ÉTATS-UNIS : UN HOMME NOIR SOUFFRANT DE DIABÈTE MEURT EN GARDE À VUE APRÈS QUE LA POLICE REFUSE DE LUI FOURNIR DE L’INSULINE

[SOCIÉTÉ] ÉTATS-UNIS : UN HOMME NOIR SOUFFRANT DE DIABÈTE MEURT EN GARDE À VUE APRÈS QUE LA POLICE REFUSE DE LUI FOURNIR DE L’INSULINE

 

Il s’appelait Michael Robinson, était d’origine haïtienne et habitait dans le Missouri aux États-Unis. Il y a dix jours, le jeune homme a malheureusement complété la triste et longue liste des personnes noires mortes à la suite d’une garde à vue.

Les faits remontent au dimanche 16 août dernier. Quelques heures seulement après avoir été transporté par l’ambulance de la prison de Pemiscot County, Robinson, un afro-américain diabétique âgé de 33 ans décède en raison de négligence de la part des services de l’ordre.

En effet, Michael Robinson est arrêté par la police de Kennet tôt vendredi 14 août matin sur un mandat pour la non rémunération de la pension alimentaire. Selon sa famille, Robinson était atteint d’un sévère diabète nécessitant des injections d’insuline au moins deux fois par jour. De fait, la famille Robinson se demande si des soins médicaux appropriés lui ont été fournis pendant l’emprisonnement.

La cousine du jeune homme, Brigette Feltus, a publié un commentaire via le compte facebook de la sœur de Michael Robinson, expliquant que ce dernier avait été placé en isolement, durant les derniers jours de sa vie, après avoir supplié le personnel de la prison de lui donner de l’insuline :

« Brig, je viens d’entendre que mon frère avait indiqué aux geôliers qu’il avait besoin d’aller à l’hôpital, il hurlait et mendiait pour sa vie. Ils l’ont mis au trou pour le faire taire. Personne ne l’a laissé sortir de là jusqu’à ce que sa petite amie vienne le visiter. Si triste, j’ai mal. »

Robinson avait finalement été transféré à l’hôpital où son taux de sucre dans le sang a été contrôlé à 2500. Selon l’American Diabetes Association’, la gamme moyenne est comprise entre 80 et 180 en fonction du temps écoulé entre les repas. Pour lui Michael, il va sans dire que la limite a été plus que franchise…

Il est important de préciser que Michael Robinson n’était en aucun cas un criminel. Son seul manquement à la loi commis était un retard de paiement de sa pension alimentaire…et ceci lui a été injustement fatal.

Pour rappel,  au moins cinq femmes noires sont mortes en prison ce mois de Juillet, dont la jeune Sandra Bland. Âgée de 28 ans, elle a été retrouvée morte dans sa cellule trois jours après avoir été violemment arrêtée dans le Texas pour avoir omis de signaler un changement de voie.

Le shérif du comté de Pemiscot, Tommy Greenwell, a, quant à lui, annoncé que la police d’état du Missouri avait lancé une enquête sur le traitement que Michael Robinson a reçu en prison.

 

A.K pour NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook