• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] ENLÈVEMENT D’ALBINOS EN TANZANIE : L’ONU PRÉOCCUPÉE

[SOCIÉTÉ] ENLÈVEMENT D’ALBINOS EN TANZANIE : L’ONU PRÉOCCUPÉE

L’enlèvement en Tanzanie d’une fillette albinos de quatre ans, fin décembre, préoccupe l’ONU, dont le coordinateur a appelé ce vendredi les autorités à mener une enquête complète sur cette affaire.

Les albinos sont toujours menacés dans certaines parties de la Tanzanie où ils sont régulièrement tués, enlevés. L’enlèvement, fin décembre, d’une fillette albinos de quatre ans préoccupe l’ONU, dont le coordinateur dans le pays a appelé, ce vendredi, les autorités à mener une enquête complète sur cette affaire. Une déclaration qu’il a effectuée après un déplacement dans certaines provinces septentrionales du pays, les plus touchées par les attaques contre les albinos.

Tout a commencé le 27 décembre. La petite fillette est alors enlevée par des inconnus armés de machettes qui avaient auparavant neutralisé son père. Depuis, ses proches n’ont plus aucune nouvelle d’elle, d’après les Nations Unies.

Pouvoir, puissance, argent

Pas plus tard qu’en août dernier, au moins quatre albinos ont été victimes d’agressions, en moins de deux semaines, en Tanzanie. Et selon l’ONU, depuis 2000, plus de 70 albinos ont été tués dans ce pays d’Afrique de l’Est. En Tanzanie, dans l’arrière-pays surtout, il n’est pas rare que les albinos soient massacrés. Ils sont souvent victimes de superstitions, relayées par des guérisseurs et soi-disant sorciers, attribuant à leurs organes des vertus magiques. Ces organes, utilisés dans des potions magiques, auraient la capacité de donner puissance et richesse à ceux qui les utilisent, selon les guérisseurs.

De nombreux hommes politiques, croyant à ces superstitions, sont soupçonnés de commanditer des meurtres d’albinos pour parvenir à leurs fins : accession au pouvoir, richesse, popularité… Hormis ces croyances, dans de nombreux pays africains, autres que la Tanzanie, les albinos vivent un véritable calvaire. Ils subissent régulièrement des brimades, sont torturés, et vivent dans la psychose.

Source :

http://www.afrik.com/enlevement-d-albinos-en-tanzanie-l-onu-preoccupee

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook