• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] ÉCOLES AFROCENTRIQUES : LES ENFANTS NOIRS EN ONT BESOIN !

[SOCIÉTÉ] ÉCOLES AFROCENTRIQUES : LES ENFANTS NOIRS EN ONT BESOIN !

Ce n’est un secret pour personne que les jeunes noirs ne reçoivent pas l’éducation et l’instruction dont ils ont besoin dans les écoles non afrocentriques.

Losqu’ils sont placés dans ces écoles qui répondent à leurs besoins culturels ainsi que leurs besoins éducatifs, le constat est simple : ils sont en plein essor !

Aux États-Unis, le professeur Carol Lee, de l’Université Northwestern, a mis en place une école avec une charte spécifique dénommée « Shabazz Charter School Betty ». Chaque jour, les élèves (tous afro-américains) commencent par étudier un fait historique concernant les Noirs, un message qui leur apprend à avoir le respect de leurs aînés en plus d’être un gage de fierté.

alicia-keys-betty-shabazz-charter-school

Alicia Keys « Shabazz Charter School Betty » en 2005

Le professeur Lee affirme que les étudiants ne peuvent étudier  correctement dans les écoles ordinaires parce qu’ils sont confrontés au racisme quotidien et aux stéréotypes qu’ils doivent surmonter. Ces obstacles sont un frein à leur éducation et affectent sensiblement leur concentration. Lee explique aussi que beaucoup estiment  que les écoles « uniquement » peuplés de noirs sont une autre forme de discrimination raciale et qu’il est capital pour ces étudiants d’avoir un autre horizon que le leur. Culturellement les écoles mixtes ne donnent pas l’attention appropriée à chaque culture présente dans ces écoles. Tout est amalgamé et il est ainsi difficile d’apprendre son histoire lorsqu’on est issu d’une culture autre que celle prédominante.

Chicago a vu naître en son sein quelques écoles afrocentriques.  Depuis leur création, on constate une nette amélioration de la performance des élèves par rapport aux performances des élèves noirs inscrits dans les  écoles publiques traditionnelles.

Lorsque les étudiants ne sont pas « contraints » de faire face au racisme et aux stéréotypes véhiculés à leur encontre, ils sont davantage en mesure de se concentrer sur leurs études car ils ne sont pas préoccupés par leur appartenance raciale et/ou sociale. Il peut sembler  aberrant et excessif de développer ce type d’écoles  que certains qualifient  de communautaristes mais il en va de la construction identitaire des étudiants afro-américains insatisfaits par le programme scolaire et universitaire et dont personne n’avait jusque-là cherché à connaitre le point de vue.

              student shabazzGenerations

Le but de ces écoles n’est pas de créer une scission avec les autres « races et cultures » pour ce qui est de l’apprentissage, mais de renforcer la communauté afro-américaine par la réappropriation et  l’apprentissage son histoire. Ces écoles visent à faire de ces étudiants des personnes dignes, respectueux et respectés de par le monde, en leur offrant en outre, un brillant avenir.

Ce qui est malheureusement non réalisable dans les écoles publiques traditionnelles.

Dans les écoles afrocentristes, les étudiants sont enseignés et formés par des professeurs noirs qui leur servent de modèles  qui ont vécu les mêmes expériences  et connaissent les mêmes luttes.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video