• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] DES ACTIONS POUR LA RECONNAISSANCE DES AFRO-MEXICAINS

[SOCIÉTÉ] DES ACTIONS POUR LA RECONNAISSANCE DES AFRO-MEXICAINS

La Décennie Internationale des Afro-Descendants une mesure proposée le 7 février 2014 par l’Assemblée Générale des Nations Unies vient de débuter afin d’obtenir durablement la reconnaissance, l’accès à la justice et et promouvoir le développement de la communauté afro-descendante dans divers endroits du monde, dont le Mexique.

Une partie des actions proposées est d’établir un programme de travail qui incluent la réalisation par les États d’une révision complète de leur législation afin d’octroyer la reconnaissance à la population dans les constitutions nationales, et que lorsque c’est le cas, de mener des actions visant à prévenir et à éliminer la discrimination directe et indirecte dont ils sont l’objet, en plus d’approuver une législation anti-discriminatoire et de veiller à son application effective.

Dans un communiqué de presse, le Conseil National de la Prévention de la Discrimination (Conapred) a indiqué que la Décennie représente une opportunité de déclencher un changement culturel et social de respect et de reconnaissance des populations afrodescendantes au Mexique. Ce qui signifiera de rendre visible leur contribution historique, culturelle, et patrimoniale dans le pays, afin de combattre la discrimination dont ils sont l’objet.

Le texte indique qu’une avancée en la matière sera l’inclusion de la question sur l’auoto-description comme afromexicain pour l’enquête intercensitaire que l’Institut National de la Statistique et de la Géographie (INEGI) effectuera en 2015.

 Ladite question permettra aux répondants d’indiquer s’ils se considèrent ou s’autodéterminent selon leur culture, leur histoire et leurs traditions comme afromexicain/afrodescendant  (noir, mazcogo,  mulâtre, prieto, jarocho, costeño,…), ce qui permettra à reconnaitre les personnes afrodescendantes comme un groupe spécifique, les rendre visibles et avec pour résultat la disposition de statistiques qui aideront à rendre effectif l’exercice de leurs droits humains.

De même, des campagnes de sensibilisation seront menées pour conscientiser la population sur l’auto-identification afrodescendante et des enquêteurs de l’INEGI seront formés en la matière.

De même, l’INEGI et le Conapred disposent d’une Commission de Suivi pour réviser les résultats des essais pilot, participer en tant qu’observateurs à ces dernières et assurer une inclusion réussie de l’information sur la population afrodescendante dans les systèmes d’information et statistique officiels du pays.

Les données recueillies lors de l’enquête intercensitaire permettront de combattre le racisme par le biais de la reconnaissance et la quantification de la population afromexicaine dans différentes régions du pays.

 Cette activité s’inscrit dans les travaux d’implémentation du Programme Nationale pour l’Égalité et la non discrimination, et répond spécifiquement à la ligne d’action 4.1.4 qui se réfère à l’élaboration d’un cadre théorico-conceptuel qui incorpore la vision sur les groupes discriminés à l’intention des générateurs d’information statistique.

Les chiffres fournis par l’organisme indiquent au Mexique, il y a plus de 400 communautés afromexicaines dans sept entités du pays, principalement à Guerrero, Oaxaca et Veracruz, suivis par les états de Coahuila, Michoacán, Chiapas (région du Soconusco) et Tabasco.

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga

Sources: http://www.informaciondelonuevo.com/2015/01/promueven-acciones-para-reconocer-los.html

http://guyzoducamer.afrikblog.com/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook