• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] #BLACKLIVESMATTER, LA COMMUNAUTÉ AFRO-AMÉRICAINE S’EXPRIME : « SI VOUS N’AVEZ PAS L’INTENTION D’ÉCOUTER, CESSEZ AU MOINS DE JUSTIFIER LES EXACTIONS COMMISES À NOTRE ENCONTRE ! »

[SOCIÉTÉ] #BLACKLIVESMATTER, LA COMMUNAUTÉ AFRO-AMÉRICAINE S’EXPRIME : « SI VOUS N’AVEZ PAS L’INTENTION D’ÉCOUTER, CESSEZ AU MOINS DE JUSTIFIER LES EXACTIONS COMMISES À NOTRE ENCONTRE ! »

 

La confrontation impromptue entre Nicki Minaj et Miley Cyrus aux ‘Video Music Awards’ a sans doute été l’élément déclencheur mais les débats concernant le clivage entre les noirs et les blancs aux États-Unis ne sont pas prêts de s’arrêter. Pour preuve, toutes ces critiques vives et intenses qui ont suivi cet échange fort médiatisé.

‪C’est pourquoi, il n’est pas incongru d’émettre un parallèle avec le mouvement #‎BlackLivesMatter‬, ce hashtag né sur le Net, qui évolue désormais jusque dans les rues et dont la fréquence des confrontations et des débats qu’il engendre ne cesse aussi d’augmenter.

Vous pouvez parfois être agréablement surpris que les réactions de vos amis, toutes identités confondues, ne soient pas aussi indélicates que ce que vous auriez prévu. Cependant, même avec l’avancée de la technologie et un libre accès à une actualité en continue, des informations erronées peuvent toujours circuler.

Par conséquent, un inattendu sentiment d’espoir resurgit lorsque vous parvenez à dialoguer avec succès avec quelqu’un après avoir partagé des articles qui exposent les divisions générées par le mouvement #‎AllLivesMatter. Vous êtes plus ou moins reconnaissant car  ces interactions signifient que ce quelqu’un est potentiellement ouvert et prêt à s’engager sur le sujet avec des personnes directement touchés par ces systèmes d’oppression. Mais cela ne se produit pas toujours.

Un exemple concret de cette dangereuse étroitesse d’esprit est ce que Franchesca Ramsey aka « Chescaleigh » a vécu  lors des VMA (Video Music Awards).

thumb-franchesca-ramsey

La célèbre vloggueuse (bloggueuse vidéo) et animatrice de l’émission ‘Decoded’ de la chaîne MTV s’est confrontée à un partisan du « #All lives Matter » enragé :

« #Black Lives Matter, c’est des conneries ! » a-t-il lâché sur un ton acerbe.

Le mari de Ramsey, alors présent, a bien tenté essayé d’intervenir comme l’allié blanc qu’il est, mais ce qui a suivi, comme vous pourrez le constater en visionnant la vidéo ci-dessous, est qu’après avoir engagé la conversation avec le pro-All Lives Matter et essayé de le sensibiliser, ce dernier s’est carrément bouché les oreilles, tel un enfant de cinq ans, tout en refusant de poursuivre la conversation.

Nous pouvons essayer de comprendre pourquoi ce monsieur critique le mouvement #BlackLivesMatter sans émette le moindre argument, mais d’un autre côté, pourquoi dépenser  autant d’énergie pour quelqu’un qui, manifestement, ne veut pas être éduqué ? Nous pouvons au contraire utiliser ce moment comme un exemple vivant témoignant de l’opinion que les blancs remplis de préjugés se font des femmes noires et du traumatisme qu’entraîne cette difficulté constante d’éduquer ces gens.

Ce travail émotionnel qui fait partie intégrante de la femme noire est quelque chose qui n’est pas souvent abordé, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur de notre communauté. Les niveaux de traumatismes infligés à notre mental, nos corps et nos esprits par ce système, proviennent des vestiges de notre histoire et peuvent se manifester dans nos vie actuelles à travers des problèmes de santé.

SONY DSC

black-lives-matter

 

Dans ce cas présent, la vloggeuse Ramsey a eu un « élan de foi » en accordant  de son temps et de son énergie à tenter de dialoguer avec cet homme. De plus, après avoir vu la vidéo, il est clair que ce dernier ne cherche pas à écouter.

En effet, cet homme se trouve dans un lieu où de nombreuses personnes noires sont présentes mais, a tout de même décidé de chercher le conflit. Il s’est arrangé  pour simultanément faire enrager ceux qui étaient près de lui en invalidant leurs expériences, leurs frustrations et leurs traumatismes en les niant.

Cet homme blanc est devenu un exemple vivant de ce qui se passe lorsque quelqu’un tente de dire à une personne ce qu’elle sait déjà, mais qui refuse d’entendre ou de comprendre, par pure mauvaise foi. On l’imagine bien tendre à Taylor Swift un Kleenex pour ses « larmes imaginaires » versées suite à la déclaration de Nicki Minaj envers l’industrie qui dévalue les noirs pour finalement s’approprier leur musique.

Ce type de mentalité n’a aucune considération pour la vie humaine, exceptées celles qui sont déjà protégées par ce système raciste. Ces gens là ne sont pas nos alliés, pire, ils sont nos ennemis puisqu’ils sont à mettre dans le même panier que ceux qui essaient de rationaliser ces injustices en expliquant que les gens noirs « l’ont, quelque part, bien cherché. »

Pourtant,  nous les noirs, sommes constamment en train de vouloir rallier les autres à notre causes en cherchant à informer, conscientiser  et toucher des gens qui n’ont pas l’intention de nous écouter.

Et même lorsque nous venons avec des preuves à l’appui, nous tombons régulièrement sur certains « alliés » incultes qui essayent de nous dicter ce que nous avons à dire au lieu de respecter ce dont il est réellement question.

Ceci qui au final, est juste un autre moyen (inconscient ou non) parmi tant d’autres de nous démoraliser afin de nous empêcher, nous les noirs, de nous élever et de défier ce système qui ne nous a jamais aimés.

Pour notre survie et notre avenir, il est essentiel que nous continuions à soigner et protéger nos institutions éducatives dans les rues et derrière nos écrans d’ordinateurs. Pour ceux qui en ont la capacité, continuez d’avoir ces discussions importantes avec ceux qui ont vraiment besoin de les entendre, continuez d’éveiller les consciences !

Si vous ne pouvez pas avoir ces conversations avec vos propres mots, partager les mots des portes-paroles qui pullulent au sein de notre communauté dont de nombreuses sœurs qui ne cessent d’affirmer et de défendre nos intérêts.

Si vous êtes au bord de l’implosion ou de la crise de nerf à cause de ce genre de conversations, prenez du temps pour votre processus de guérison. Ceci peut impliquer d’arrêter un moment les médias sociaux ou se recentrer sur la famille et les amis.

Dans ce combat qu’est le mouvement #BlackLivesMatter qui lutte pour la vie des afro-américains, nous avons besoin que chacun nous rejoigne et s’engage avec sa communauté afin d’établir des liens et former ainsi une véritable union.

Ci-dessous, la vidéo de la confrontation :

Cet article est inspiré d’une réflexion menée par Veronica Agard, une féministe noire transnationale engagée auprès de « La collectivité du Cercle des Sœurs », diplômée de l’Université de ‘New York City’ et également associée au programme « Humanité en Action ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook